Yves di Manno – Bio

 

(France)

 

Yves di Manno est né dans le Rhône en 1954. Il vit et travaille à Paris.

 

Depuis les années 70, il a collaboré à de nombreuses revues, traduit plusieurs poètes américains (William Carlos Williams, Ezra Pound, George Oppen, Jerome Rothenberg…) et publié une quinzaine d’ouvrages, essentiellement de poésie, parmi lesquels Les Célébrations (Bedou, 1980), Champs (Flammarion, 1984-1987),Kambuja (Flammarion, 1992) Partitions (Flammarion, 1995) et Un Pré (Flammarion, à paraître à l’automne 2003).

 

Ses récits complets ont été réunis en 1997 sous le titre de Disparaître, chez Didier Devillez, éditeur à Bruxelles. Il est également l’auteur de digressions critiques concernant la poésie du XXe siècle : La Tribu perdue (Java, 1995), « endquote » (Flammarion, 1999) ainsi que de deux ouvrages romanesques : La Montagne rituelle(Flammarion, 1998) et Domicile (Denoël, 2002).

 

Traducteur (sous divers pseudonymes) de littérature populaire, maître d’œuvre de la nouvelle édition desCantos d’Ezra Pound parue en 2002, il dirige par ailleurs la collection Poésie/Flammarion, où il a accueilli une soixantaine de titres depuis 1994.

 

Ses textes ont été traduits dans diverses revues et anthologies étrangères. Un choix de ses poèmes a été publié en 2000 à Buenos-Aires.

 

Articles similaires

Tags

Partager