Stella Vinitchi Radulescu

 

 

 

(USA)

 

 

 

 

UNE VOIX UNE AUTRE

 

Le philosophe est mort

et la terre tourne

 

tes yeux ont changé de couleur

je tourne aussi

 

comme un souvenir

dans l’âme prise

 

à ce jeu :

 

on partageait un lit

 

des phrases molles

comme

 

des oreillers      l’abîme

en nous

 

dehors il neigeait

 

cygnes noyés dans leur propre

 

blancheur :

 

césure

 

*

 

partout la ruine et tout

 

ce qui suit

 

Rimbaud à la fenêtre

 

la guerre dans les sandales

 

la mer à l’infini le silence

 

sous le lit

 

une phrase qui me détrompe

 

je suis je suis

 

je suis

 

suivez le sommaire :

 

il y a encore de quoi mourir

 

*

 

l’oeil cherche l’exil

 

les choses se disent d’elles-mêmes

 

tant de roses dans ma chair tant d’hivers

 

les flétrissent

 

mais une fois passée la rivière

 

le corps s’emplit d’espace

 

s’emplit d’amour

 

et c’est la mort qui chancelle

 

*

 

toucher        le rouge —

 

le rouge du suicide le point

 

où tout a commencé

 

la chair

 

le vide et tout le reste

 

j’ouvre la plaie avec ma vie

 

: cette douce syllabe

 

: cette lame fine

 

*

 

je compte les feuilles qui tombent

 

une à une

 

les vagues par milliers les jours

 

par les nuits

 

je compte les battements    : mon cœur

 

ce labyrinthe

 

pourriez-vous m’en sortir?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________

Titulaire d’un doctorat en Français, Stella Vinitchi Radulescu est une poétesse d’origine roumaine. Auteure de plusieurs recueils de poèmes publiés en Roumanie, aux États-Unis et plus récemment en France, Le Grand Prix « Art et Poésie » lui a été décerné en 2007 pour son livre Terre Interrompue et en 2008, la même S.P.A.F. lui a attribué le Grand Prix de Poésie « Henri-Noël Villard » pour le présent ouvrage.

 

Ses poèmes ont été publiés dans une grande variété de revues littéraires notamment aux États-Unis, en France, en Belgique, au Luxembourg et en Roumanie.

Articles similaires

Tags

Partager