Simone Molina – Bio

 

 

 

(Alger – France)

 

Simone Molina est née à Alger où elle a passé une partie de son enfance.

Poète et écrivain, elle est psychanalyste dans le Vaucluse. Depuis plus de vingt ans, elle a organisé de nombreux colloques interdisciplinaires et rencontres littéraires, cinématographiques ou théâtrales en partenariat avec des lieux culturels  (Théâtre du Chêne Noir à Avignon, Chartreuse de Villeneuve les Avignon, Scène Nationale de Cavaillon, Théâtre de l’Autre Scène, Chapiteau du théâtre Fou au Festival d’Avignon, Cinéma Utopia etc.).

Elle aime collaborer avec des poètes, des musiciens et des plasticiens pour des lectures, dans le cadre de ces manifestations atypiques  ou encore lors d’Ateliers d’écriture.  Elle a par exemple collaboré en 2011 à un travail d’atelier en lien avec l’Atelier des Grames et la médiathèque Ceccano.  Elle a accueilli les poètes  Caroline Sagot-Duvauroux, Jean Louis Giovannoni, Roselyne Sibille, Sylvie Durbec, le slameur Tolten… ; elle a travaillé avec les plasticiens Jean-François Coadou, René Guiffrey, Dominique Limon, Hippolyte Ludo…, et avec des cantatrices et des instrumentistes, Danièle Ors-Hagen, Elodie Fonnard,  Stefano Foger, Jeanne Robert, Jean Yves Abecassis …

Elle anime à la demande des «  chantiers d’écriture » en France et à l’étranger, particulièrement au Maghreb. Elle est chargée de cours au D.U d’animation d’atelier d’écriture de Marseille. Elle s’intéresse aux passerelles entre psychanalyse et littérature, qu’elle tente de théoriser. Elle a collaboré durant plus de vingt ans avec l’Atelier Papier de Soi et d’autres structures en psychiatrie et durant dix ans à Alger dans plusieurs hôpitaux. Elle a publié de nombreux articles dans des revues spécialisées. Elle collabore à des recherches sur les ateliers d’écriture à l’Université. (Université de Marseille et de Cergy)

Elle a publié des nouvelles, des poèmes et également des livres d’artistes en collaboration avec des plasticiens et d’autres auteurs. (Editions B.G Lafabrie, Editions l’Indicepensable, Horizons Maghrébins  etc).

Elle donne des lectures de ses poèmes dans divers lieux (Vaucluse,  Paris, Reims, Alger,  Marrakech, …) et a été accueillie régulièrement par Trace de Poète à l’Isle sur la Sorgue depuis 2006 et par Horizons Maghrébins à Marrakech depuis 2009.

Son ouvrage, paru  en 2011 «  Archives incandescentes : écrire, entre la psychanalyse, l’Histoire et le politique », préfacé par Benjamin Stora, témoigne d’un parcours transdisciplinaire et de son attention au traumatisme ainsi qu’aux processus de création chez l’artiste.

De son expérience de l’exil et de l’hospitalité à la figure de l’étranger elle tire une partie de sa matière. Elle a collaboré récemment au livre  «  Histoires minuscules des révolutions arabes » sous la direction de Wassyla Tamzali paru en  2012 aux Editions Chèvre-Feuille étoilée.

Elle a été sollicitée par Alain Lemosof pour participer à la nouvelle collection «Psychanalyse-Fiction » à paraître en 2013.

 

 

Contact : simone.molina.ecrpf@gmail.com

 

 

Sites :

http://www.inter-s-tisse.org

http://www.univ-paris13.fr/benjaminstora/prefaces-douvrages/280-simone-molina-archives-incandescentes-ecrire-entre-la-psychanalyse-lhistoire-et-le-politique-ed-lharmattan-novembre-2011-

Articles similaires

Tags

Partager