Rolande Scharf

 

 

Médecin psychiatre

 

 

 C:\Users\rodica\Documents\Rodica\PHOTO ROLANDE LIVRE.JPG

 

 

AMITIÉS SINGULIÈRES

 

 

Le souvenir insiste ce soir. Il parle d’amitié.

 

 

 

 

 

Le dimanche était ensoleillé ; rien ne me trouble, si ce n’est une ombre discrète un peu voûtée qui s’est posée sur la page nécrologique du journal étalé sur la table.

 

 

 

 

 

 

Lui ?

Non, ce n’est pas vrai !

 

Il y a 5 ans, cet il je l’ai cueilli dans la salle d’attente et conduit dans mon bureau. Il m’a tendu une lettre en me regardant la lire avec attention.

Son nom : Joël G. Il sort de l’Hôpital psychiatrique où il a passé 30 années. Ses médecins ont réussi à stabiliser sa maladie et à faire en sorte qu’il soit apte à vivre au dehors en assurant le minimum de ce qu’on nomme les « AVQ » : actes de la vie quotidienne. On lui a trouvé un studio dans l’immeuble où loge une partie de sa famille qui accepte de veiller sur lui moyennant rétribution.

 

Nous voilà donc face à face.

 

Grand avec des épaules tombantes, il est vêtu d’un blouson de cuir, celui qui ne le quittera pas durant toutes nos rencontres les 5 années qui vont suivre.  Avec sa chevelure blanche, longue et opulente qui encadre un visage buriné et énergique il ressemble à Joseph Kessel en plus doux. En effet, ses yeux  bleus, intenses, me fixent avec gentillesse.

 

Il a le regard d’un enfant qui se confie sans méfiance à l’adulte. Un regard tranquille.

 

 

Ce texte n’est pas une histoire inventée. C’est du vécu revisité, retranscrit, littérairement réincarné sous la forme d’un témoignage symbolique proposé à nos lecteurs par une psychiatre qui, de temps en temps, use de son talent littéraire, pour mieux faire passer ses messages thérapeutiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  ____________________________________________

 

Rolande Scharf est médecin spécialisé en psychiatrie. Après des études secondaires à Metz et des cursus universitaires à Nancy et Strasbourg, elle travaille actuellement, à l’Hôpital de Jury, en Lorraine.

Comme beaucoup de ses confrères, elle est attirée par les arts  et, de temps en temps, elle pratique la peinture, l’art dramatique, le piano, et l’écriture.

Intéressée par l’archéologie, la paléontologie et en général tout ce qui concerne la préhistoire, Rolande Scharf est tout à fait passionnée par l’étude et la préservation de la vie animale.

Écrire est la seule activité qui puisse se pratiquer avec un minimum de matériel, sans contrainte de lieu ou de temps, affirme Rolande Scharf. Il lui arrive souvent de prendre quelques notes entre deux consultations, lorsque ce qu’elle vient d’entendre puisse (re)devenir l’amorce d’une histoire ou l’esquisse d’un portrait sous forme de vignette. Sa plume et son pinceau s’invitent ainsi à un voyage- réflexion,  hors des sentiers battus.

Elle aime imaginer des pièces de théâtre et des contes, ainsi que des poésies ou des nouvelles.

Les dernières années, Rolande a participé à divers festivals de poésie et a vu certains de ses textes littéraires publiés dans des revues franco-espagnoles, belges et françaises.

Articles similaires

Tags

Partager