Rita El Khayat


(Maroc)

  

 

Candidée au Prix Nobel de la Paix 2008

  

La femme artiste du monde arabe

 

 

 

 

Jadis chanteuse ou danseuse des arts sacrés et populaires, assumant un destin collectif, voilà qu’à l’aube du XXème siècle, la femme artiste du monde arabe, donne naissance à une créativité riche et féconde. En mettant en lumière l’itinéraire historique de la femme artiste, Rita El Khayatactive un dialogue passionnant sur les pratiques artistiques contemporaines entre l’Occident et le monde arabe.

 

 

 

 

 

 femmes artistes

Chirates à Tiznit. 1920 © Archives Maison de la photographie. Marrakech

 

 

Être une femme artiste…

 

Anthropologique, ce livre rend hommage à la femme artiste et démontre, par une approche historique et sociale, son rôle et son apport au domaine de l’art tant au niveau de la création que de l’innovation.

 

Bravant souvent les interdits, elle a su s’imposer en tant qu’artiste avant tout, n’arborant aucune appartenance encore moins identitaire. Se refusant à toute catégorisation, sa quête de liberté a laissé place au fil du temps à une force créatrice.

 

 

 

…dans le monde arabe

 

 

 

 

 

Sans renier leur culture, elles puisent, chacune à sa manière, dans les traditions une source d’inspiration mystérieuse et cachée.

 

Ouvertes au monde, elles utilisent aujourd’hui les techniques occidentales contribuant à dynamiser un nouveau dialogue entre Monde arabe et Occident.

 

 

 rimitti

Cheikha Rimitti

Quel rôle la femme artiste a-t-elle joué au fil des siècles dans le monde arabe ? L’auteur répond à cette question en délimitant un territoire dévolu à l’art et respectueux des contraintes sociales, politiques et religieuses propres au monde arabo-musulman. De ce fait,  Rita El Khayatmet en lumière un itinéraire historique de la femme artiste.

 

 

 

 

 

 

Dix artistes arabes singulières

 

Dès le début du XXème siècle, des femmes des pays arabes s’imposent dans le monde des arts : d’abord en tant que diva de la chanson et/ou du cinéma, elles vont peu à peu défricher de nouveaux territoires artistiques où elles sont moins attendues.

Les dix créatrices ou interprètes, dont nous présentons dans cette exposition un résumé illustré des parcours respectifs, ont en partage d’être ou d’avoir été, chacune à sa manière, des pionnières en leur matière ; mais aussi de connaître ou d’avoir connu une résonnance internationale effective.

 

Pourquoi dix ?

 

Parce qu’il faut bien arrêter un nombre. En réalité, nous avons essayé, dans la mesure du possible, de présenter un maximum de disciplines artistiques et de pays.

Ceci n’est qu’un aperçu, un bel aperçu, à même, nous semble-t-il, de stimuler les nouvelles générations d’artistes femmes arabes par ces temps de printemps.

 

 

                                                               Jamal Boushaba

 

 

 



______________________________

 Rita El Khayat est médecin psychiatre, psychanalyste, journaliste et femme de lettres. Elle est membre du Conseil d’administration du Festival International du Film de Marrakech et Présidente du Fonds d’aide pour le Cinéma en 2011. Ses essais sur le Maghreb des femmes ont largement contribué à une réflexion féministe, quête qu’elle poursuit également dans son univers romanesque. Elle a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, romans, essais, poésie, beau-livres.

 

De son profil de psychiatre psychanalyste et anthropologue, diplômée des universités de Paris dans toutes ces disciplines, Rita El Khayat s’est taillé de nombreux outils pour disséquer les comportements sociaux. Cette femme hors du commun disserte sur tout : les barrières linguistiques, le patrimoine culturel social dont elle fait son fer de lance, notamment dans « Le livre des prénoms ». Son champ d’investigation s’étend sur tout le Maghreb et le monde arabe, pays contigus et aux similitudes indéniables…


Parmi ses publications:
Le Monde Arabe au Féminin, Paris : L’Harmattan 1985, 1986, 1988, 2001
Le Maghreb des Femmes, Casablanca 1992, Marsam 2001
Le Somptueux Maroc des Femmes, Ed. Dedico-Salé 1994, Marsam 2002, Rome : Ed. Caselvecchi avril 2006
Une Psychiatrie moderne pour le Maghreb, Paris : L’Harmattan 1994
Les Sept Jardins, nouvelles, Paris : L’Harmattan 1995, collection « Ecritures arabes ».

Articles similaires

Tags

Partager