Renée Renard

 

 

(Roumanie)

 

 

 

 

 

PROJET AILES ENTRE LES EAUX

 

AILES-EAUX

(2010)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un livre trouvé sur le bord de l’eau devient le point de départ pour une méditation sur les livres écrits et non écrits de notre vie.

 

 

 

 

 

 

Personnages de notre propre histoire et en même temps personnages dans les histoires des autres, nous devenons à un moment donné, dans notre vie avec les autres, des livres qui devraient être lus, ou peut-être jamais lus.

 

 

 

 

 

 

 

Nous commençons des histoires que nous ne terminons pas, car… nous partons des fois un peu. Nous nous éloignons. Nous partons un peu plus loin. Souvent, mince, nous partons pour toute l’éternité, éternellement. Parfois,  nous oublions

 

(…)

 

 

 

 

 

 

D’autres fois,  nous sommes oubliés. Des fois, nous attendons vivre le, la, les.

 

Nous attendons quelqu’un pour nous. Vivre pour.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vivre avec.

 

 

 

 

 

 

Nous faire vivre. Pour être habités.

 

Nous attendons écrire ou être écrits.

 

 

 

 

 

 

Il y a plus de 1.000 photos et d’innombrables heures de tournage pour les Ailes entre les Eaux

 

 

 

 

 

 

 

Tout s’est passé sur les bords du canal Bega à Timisoara, sur les bords de la rivière Nera, à Sasca Montana, sur le Danube,

 

 

 

 

 

 

à Dubova, et au bord d’un lac, à Cluj, tout aussi bien que sur le bord d’un lac avec des cygnes, à Cologne, sur les canaux de Venise, ensuite autour d’une piscine bleue comme le ciel, puis près d’un

 

 

aquarium  – cadeau de mon père.

 

Un travail de deux ans. Prises de photos, méditations, écrits…

 

 

 

 

 

 

Tandis que le projet avançait, le livre auquel je travaille, s’est fait, il est devenu, une

 

 

 sorte de traité sur le rêve, et cette création

 complexe est devenue de plus en plus fragile,

 

 

 

 

 

de manière que finalement, j’ai pris la décision de concentrer ce travail d’artiste à seulement quelques pages détachées,

 

 

 

 

 

 

écrits et écritures de rêve inachevé, rêve et rêverie, heures mortes, flottant sur l’eau.

 

 

 

 

ARIPI ÎNTRE APE

(2010)

 

 

 

 

 

O carte găsită pe malul unei ape este punctul de plecare pentru o meditaţie asupra cărţilor scrise şi nescrise din viaţa noastră.

 

 

 

 

 

 

Trăitori de poveste proprie şi deopotrivă personaje în poveştile celorlalţi, devenim cărţi care au fost, vor fi, sau poate nu vor fi niciodată citite. Începem poveşti pe care nu le mai terminăm, plecăm puţin sau pentru totdeauna, uităm sau suntem uitaţi, aşteptăm mereu să trăim şi să fim trăiţi, să scriem şi să fim scrişi.

 

 

 

 

 

 

Cele peste 1.000 de fotografii şi nenumăratele ore de filmări pentru Aripi între ape, au fost realizate pe parcursul a aproape doi ani în Bega, la Timişoara, Nera, la Sasca Montană, Dunăre, la Dubova, lacul de la Cluj, lacul cu lebede de la Köln,

 

 

 

 

 

 

canalele Veneţiei, un bazin de înot albastru ca cerul, acvariul primit în dar de la tatăl meu.  Pe măsura ce proiectul avansa, cartea cu care lucram, un tratat despre vis, devenea tot mai fragilă, rămânându-i în final doar câteva pagini desprinse, plutind pe ape.

 

 

 

                         

 

 

 

 

 

______________________________

RENEE RENARD- Faculté des arts plastiques et du design de l’Université de l’Ouest, Timisoara – Master en graphiques publicitaires et livres (2010), Licence en Design Multimédia (2008). Faculté de Management de l’Université de l’Ouest, Timisoara – études postuniversitaires de management (2004). Faculté de médicine vétérinaire Timisoara – spécialisée dans la médicine des animaux de compagnie (1992).

 

Les études médicales m’ont donné un esprit analytique et la capacité de soigner et de venir en aide aux animaux, parce que je les aime beaucoup.

 

Les études de management m’ont donné la chance d’avoir un bon emploi et à la fois de comprendre le monde dans lequel je vis.

 

Et ensuite, oui, l’étude des arts plastiques…. m’ont rendue heureuse comme rien d’autre … 

 

 

Expositions personnelles:

Ailes entre les eaux – Galerie Helios Timisoara/ Roumanie, 2010

Vibrations plastiques: Teodora Enache (jazz concert) et Renée Renard (photo installation avec des images inspirées par  la musique de Teodora Enache) – Le Musée d’Art Cluj-Napoca/ Roumanie (2009)

Exercice de synesthésie sur la musique de Teodora Enache – Carturesti Timisoara/ Roumanie (2008), Carturesti Cluj-Napoca/ Roumanie (2009).

 

Expositions de groupe:

Timisoara, Bucarest, Garana (Roumanie), Szeged (Hongrie), Tel Aviv (Israel)

 

Site: http://reneerenard-art.blogspot.com

Articles similaires

Tags

Partager