Paule Perret

 
 

(France)

 

 

 
image001

 

 

 
image003

 

 

 
Paule Perret-sculpteur-

 

Maintenant c’est vers Paule Perret notre sculpteur que je me tourne, je dis bien sculpteur car elle pratique la taille directe, le coté le plus noble il me semble de la sculpture.

Sa thématique est variée, mais demeure attachée pour l’heure au grand classicisme avec un évident regard porté vers l’art helléniste, bases fondamentales de notre culture.

D’ailleurs à ce propos l’actualité glaciale de financiers et autres spéculateurs sans âme, me blesse particulièrement, car au nom du pouvoir et de l’argent peu recommandable  les voici prêts à renier et à couper leurs propres racines. Triste image d’une société en perdition.

Avant de poursuivre je voudrais souligner que l’œuvre de Paule Perret me touche, car pour ceux qui oseraient encore regarder d’un œil dédaigneux les autodidactes, Paule Perret en est le plus pur et bel exemple de réussite du genre. Car la sculpture est aussi un métier à part entière demandant peut-être encore plus d’exigence que les autres arts, et d’instinct, toutes proportions gardées, évidement, Paule Perret le possède et indéniablement et sera le faire fructifier.

Issue professionnellement du monde médical, la cessation de ses activités lui permettra de s’exprimer pleinement et d’exulter dans son rapport avec la sculpture.

Oh ! Rassurez-vous, Paule Perret de nature très discrète et modeste en ce qui concerne sa passion de la sculpture, ne se prend pas pour une Camille Claudel, mais son travail a le don de nous émouvoir.

Paule Perret porte sur la sculpture un regard éclectique, il est significatif que sa base, ses fondations sont hellénistes, ce qui en fait est l’une des meilleures écoles, mais peu à peu ses œuvrent se personnalisent, s’identifient pour se faire «  silence » ou «  nœud de l’infini » un ourson, un éléphanteau ou une Vénus.

Paule Perret après avoir peint, toujours pour le seul plaisir, pastel gras ou sec, dessin, acrylique, nous avoue s’être tournée vers la sculpture avec curiosité et plaisir.

 

 

 
image005                     Kouros

 

 

 

Plaisir, nous ne pouvons pas en douter, car ce bonheur intrinsèque de créer imprègne ses œuvres.

Elle se délecte de son travail solitaire et dialogue avec son «  Amadeus » ou son «  Victor Hugo jeune » qui n’est pas exposer ici car il sèche encore sur le tour du sculpteur.

Personnellement pour être familiarisé avec certains grands sculpteurs qui souvent sont des amis, j’ai une belle admiration et grand respect pour le travail de Paule Perret, car ne dit-elle pas : « Puissiez-vous être indulgents, sur mon art d’enfant. »

Pour moi, ayant une petite idée de son parcours, elle force l’admiration.

Petite anecdote pour conclure, comme quoi les voies de la sculpture peuvent avoir d’étranges arcanes.

Traversant une période de vie difficile, Paule Perret se mit en quête d’une maison isolée face à la mer pour se reconstruire. Presque miraculeusement elle trouva exactement ce qu’elle cherchait. L’acquisition se fit dans des conditions assez singulières autant qu’inespérées.

A partir de cet instant elle fût alors saisie d’une nécessité viscérale de sculpter !

Information prise, cette maison avait été habitée trente ans par un sculpteur.

Non, le hasard n’existe pas !

 

Michel Bénard, critique d’art, critique littéraire, poète et peintre

 

 

 

image007

 

 

 

image009

 

 

 

image011                     Evanescence

 

 

 

1

 

 

 

2
 

 

 

 

 

 

____________________________________________

BIO

 

Paule Perret est une artiste singulière, qui symbolise l’union insolite d’un esprit scientifique et d’une âme de sculpteur .

Elle pratique la taille directe à mains nues, manière noble de travailler la pierre.

Paule porte sur la sculpture un regard éclectique, il est significatif que sa base. Ses fondations sont hellénistes, ce qui en fait l’une des meilleures écoles .

Elle ne se prend pas pour Camille Claudel, mais son travail a le don d’émouvoir .

Paule est l’exemple même de l’autodidacte.
Elle modèle la terre et sculpte la pierre avec la même passion. Cela donne à sa forme d’art une évolution permanente et élégante, agréable à regarder nous amenant à rêver le présent ancien de l’Antiquité.
www.pauleperret.fr

Articles similaires

Tags

Partager