Michel Bénard

 

 

 

(France)

 

 

 

 

Par une ligne de pureté,

 

Un délié d’encre,

Migrer à la recherche

D’un éternel parfum.

Aller aux sources intimes,

Apparence et révélation

Dans un songe indéfini,

Trace d’incertitude

Où je ferme les yeux

Pour peindre le portrait de la vie.

Ralentir le temps, empêcher la rouille

De se cristalliser.

Signer une pensée

A fleur de peau

Comme un symbole mariale.

Par un délier d’encre,

Une ligne de pureté

Révéler l’éclosion d’une étoile.

 

 

Origine inexplicable de la destinée.

 

Le temps des résurgences

Fragilise les fleurs de givre,

Cristallise des bouquets de silence,

Symbole éphémère de la vie

Et de ses graines d’incertitude.

Origine intraduisible d’un monde

Illusoire grimé d’effets de vérité.

 

 

Diaphane apparence,

 

Enigmatique beauté,

Songe d’un siècle effacé

Et d’un monde oublié,

Te voici éperdue

Face au mirage infini,

Face au silence écrasant.

Impalpable réalité,

 

 

Spectrale transparence,

 

Je ferme les yeux

Pour t’écrire l’icône de vie

D’un délié d’encre,

Passe la main

Sur ta larme d’argile

Pour caresser l’empreinte

De l’inexplicable destinée.

 

 

Le pont cadenassé (*)

 

N’est que prison des passions.

Mon rêve s’oriente vers la dulcinée

Comme l’effigie d’un idéal.

Autre raison de souffrir

Sous le masque de l’amour.

 

(*) Pont des Arts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________

 

Michel Bénard,

poète, peintre, essayiste, critique. Il conjugue de multiples talents. Parmi ses nombreuses et hautes distinctions et fonctions, signalons qu’il est Lauréat de l’Académie française, Chevalier des Arts et des Lettres, administrateur de la Société des Poètes Français.

Pour découvrir ses oeuvres, son parcours et un panorama de ses activités artistiques, ne manquez pas de visiter son blog .

Articles similaires

Tags

Partager