Matthias Vincenot

 

 

Entre…

 
Entre ce qui fut, ce qui doit être et ce qui est

On se débrouille comme on peut
Entre ce qu’on cache et qu’on fuit
Ce qu’on délaisse, ce qu’on oublie
Ce qui se perd, ce qu’on attend
Du mieux qu’on peut
Souvent le temps fait ce qu’il veut de nos errances
Ou de nos passions retenues
Qui se disloquent en silence

Entre ce qu’on veut, ce qu’on croit
On peine à combler la distance
Il semble que nos vies balancent
Entre ce qu’on peut, ce qu’on doit
Entre l’envie et l’impatience
Dans ce qu’on attend de nous-mêmes
Il y a la route et le choix
Si tout nous dépasse et nous ment
Quand on tente d’y voir plus clair
Nous tentons d’être, simplement.

 

 

On est fait…

 
Croire à l’improbable
S’installer dans l’éphémère
Ou bien ne jamais s’installer
Et s’abandonner au hasard
Les yeux au loin
Laisser la mer
Sa vie entière dans un refrain
On est fait de quelques blessures et de regrets
Fêlures plus ou moins cachées
Quelques années, et nous déjà
Le vent emporte, on le sait bien
L’amour, déjà
Ou bien…
L’histoire aurait pu être belle
L’histoire aurait pu être
On est fait de blessures et de regrets
A quelques bonheurs près

 

 

Sylvie Simonelli

 

 

La vie…

 
Quand on s’éloigne
Quand on revient
On n’en sait rien
Et puis…

Quand on se croise
Ou qu’on oublie
Que l’on revient
Un peu

On se regarde
Ou on le croit
S’il y a un choix
Y prend-on garde ?
Ou bien…

Quand on se rate
Pour un hasard
Ce qui aurait pu, si…
Ce n’est rien
Juste la vie

Si l’on s’éloigne
Malgré la pluie
La ressentir
Et puis…

Laisser s’enfuir
Ce qui s’enfuit
A-t-on le choix ?

La vie…

 

 

Qui…

 
Qui maîtrise l’attente et sait mieux que quiconque
Abandonner aux songes un monde en suspens
Qui soutient l’impatience ou l’envoie valdinguer
Qui retranche l’hiver aux passions inventées
Qui retarde l’enfance…
Qui sait combler le manque et la vie désirée
Qui se souvient du monde où il l’avait laissé
Qui maîtrise l’absence
Qui se déshabitue…

Articles similaires

Tags

Partager