Mathias Lair – Bio

 

Mathias Lair

 

(France)

 

 

Mathias Lair écrit des poèmes, des nouvelles, des essais. Il a animé la revue Mot pour Mot, il y a déjà longtemps. Publiera un premier roman en 2016, chez Serge Safran éditeur. Vit à Paris.
Il défend les droits des auteurs : il est administrateur du CPE (Conseil permanent des écrivains) et de la SGDL, où il préside la commission poésie. Il est également secrétaire général de l’Union des Poètes & Cie.

 

DERNIERS TITRES PARUS
Ainsi soit je, La rumeur libre, 2015
Aïeux de misère, Henry, 2014
La chambre morte, Lanskine, 2014
Oublis d’ébloui, L’échappée belle, 2013
Enfin, Ed. Gros textes, 2012
Pas de mot pour, Ed. Éclats d’encre, 2011
Inzeste, Ed. Gros textes, 2010
Quimiac suivi de Ici, Encres vives, 2010
La femme de Kovalam & autres fictions érotiques, Ed. Gros textes, 2009
Accords perdus, Ed. Gros textes, 2006
Jean Isnard, les mains dans l’ombre, éd. Area, 2004

 

Publie régulièrement en revues, notamment chez Comme en poésie , Verso, Passages d’encres, Poésie/première, Brèves, Sarrazine, N 47, Triages… et, en numérique, chez Inks, Levure littéraire, Recours au poème, Secousse, Incertain regard.
Une chronique : Il y a poésie, revue Décharge depuis le no 122 à aujourd’hui

Articles similaires

Tags

Partager