Martine Frequelin

 

Machine à écrire mécanique

 

 

81

Jean-Marc Godès

 

 
Machine à écrire mécanique,
Bloc de métal, ruban encreur, chariot, engrenages, ressorts, leviers
Corbeille de tiges portant les lettres de l’alphabet
Qui t’a perdu ou jeté en haut d’un escalier ?
Qui t’attend en mal de mots ? en mal d’idées ?
Moi je t’aimais
J’enroulais ma feuille blanche sur ton rouleau
Je frappais mes mots sur ton clavier
Je voyais se dérouler l’image de mon film intérieur
Petite sonnerie en fin de ligne
Retour de ligne, retour sur moi
J’entendais le bruit de mes mots, leur fureur
Des mots criés, hurlés, et je frappais, frappais
Des mots pour faire comprendre
Des mots jamais compris
Machine à écrire mécanique
Complice de mon esprit d’escalier

 

 

47

Jean-Marc Godès

 

 

Prendre un train

Prendre un train
Prendre le large
Quitter nos horizons mornes
Qui nous dévorent
Aller chercher un bout de conversation
Au bout du monde
Fuir pour enfin s’exposer ailleurs
Partir pour être déplacé, dépouillé, Transformé
Sortir de la réalité
Garder pour seul bagage des souvenirs : Quelques lettres, un objet
Décider subitement de jeter au vent
Cette pesante nostalgie, ses regrets
Voir s’envoler quelques pages
De la vie regrettée
Quitter les rails de la vie
Espérer changer de voie, de traversée
Pour enfin oublier, renaître, Se réinventer
Et écrire, écrire

 

 

105

Jean-Marc Godès

Articles similaires

Tags

Partager