Martine Frequelin

 

 

(France)

 

 

 

J’ETAIS

 

 

 

 

J’étais ici et ailleurs

J’étais le présent du passé

J’étais un espoir secret à demi-oublié

J’étais le flux et le reflux d’une mer sans nom

J’étais le noyau de l’amande amère

J’étais une voie sans issue

J’étais une voix sans écho

J’étais l’intensité dans l’éphémère

J’étais l’arc sans flèche

J’étais complicité et osmose muettes

J’étais livre par toi le salut

J’étais le regard de l’autre

J’étais opaque ou transparente dans la foule

J’étais entre l’équilibre et l’errance

J’étais un défi

J’étais l’intranquillité de l’âme

J’étais sur le chemin de l’espérance

J’étais Thelma et Louise  au bord du précipice

J’étais sur la route de Kérouac

J’étais en attendant Godot

J’étais dans la baie de personne

J’étais “indignez-vous”

J’étais “la vie est trop courte pour qu’elle soit petite”

J’étais une porte secrète  à ouvrir

J’étais la mémoire d’un passé

J’étais la carte de Tendre

J’étais les rivières Estime et Reconnaissance

J’étais incurable révoltée

J’étais braise sous les cendres

J’étais une île dormant au soleil

J’étais la peau de l’eau sous la barque du temps

J’étais le ventre des nuages, les collines de la lune

J’étais chêne et roseau

J’étais un secret d’enfant

J’étais la case “ciel” d’une marelle

J’étais j’ai cru que je serais

J’étais je veux être

J’étais, je suis et je serais ici et maintenant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

___________________________

Martine Frequelin aime le monde de la musique, l’espace polyphonique du théâtre, et celui des livres. Professeur à Metz, Martine se remarque par une belle culture littéraire et un style direct et tumultueux. De temps en temps, elle écrit sur des sujets qui l’inspirent.

Articles similaires

Tags

Partager