Marilyne Bertoncini

 

 

(France)

 

 

 

Le Grain de Grenade – Tryptique

 

 

– 1 –

 

O n’être qu’un pépin du fruit où croqua Proserpine

l’ombre de la grenade aux sombres éclats rubis

dans l’ombre souterraine où la lumière fuit

 

Sous le vernis d’écorce et la membrane d’or

être l’un des joyaux contre ses lèvres roses

lèvres encore vivantes de Proserpine enfant

 

Naître vineuse arille

au coeur de ce mystère

éclabousser les dents de la captive d’ombre

 

dans l’ombre de sa bouche dispar-

aître comme elle

au monde des vivants

 

*

 

– 2 –

 

On ne partage pas ce que mangent les morts

sous peine de mourir à l’instant du blasphème

 

et pourtant la fumée dans l’ombre du jardin

trace un chemin de cendre qui me porte vers eux

 

âcre et subtil entre les lèvres de l’allée

et les gris grenadiers aux rameaux épineux

où naîtront les fruits d’or

 

*

 

– 3 –

 

Punica granatum

Carthage et Mégara

Perséphone et la Perse

 

tout se mêle en ma tête

et ma mémoire explose

comme le fruit ouvert par l’acier du couteau

 

Ma pomme de Carthage exposant à la vue

sous la tunique amère des souvenirs perdus

ses grains luisants et fermes

chargés d’un jus ardent.

 

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________

 
Marilyne Bertoncini, co-responsable de la revue Recours au Poème  (recoursaupoeme.fr ) docteur en Littérature, spécialiste de Jean Giono, collabore avec des artistes, vit, écrit et traduit. Ses textes et photos paraissent dans diverses revues françaises et internationales, et sur son blog : http://minotaura.unblog.fr

 

Ses poèmes sont traduits en hébreu, en bengali et en anglais. Ses traductions de poètes anglais et australiens  et son premier recueil, Labyrinthe des Nuits, sont parus chez Recours au Poème éditeurs, comme sa traduction des poèmes de Ming Di, Livre des 7 Vies, et Histoire de Famille, illustrés par Wanda Mihuleac, aux éditions Transignum en mars 2015. Le numéro 453 d’Encres Vives (avril 2016) a publié une première version de La Dernière œuvre de Phidias, qui sort suivi de L’invention de l’absence chez Jacques André éditeur en 2017.

 

 

Articles similaires

Tags

Partager