Lettre au lecteur

 

 

 

 

Chers amis,

 

Après avoir gagné la confiance et l’admiration de nos collaborateurs, nous nous sommes dit que dorénavant, avec l’aide de deux spécialistes en webdesign (Frédéric Kemph et Frédéric Michel), le site se propose de devenir beaucoup plus ambitieux. Dans cette  nouvelle formule, il est plus riche, plus dynamique et pour cela, plus moderne et plus accessible que jamais. Immersion totale au cœur de l’inspiration de nos 150 artistes.

 

Le changement ne nous laisse pas indifférents. Nous en sommes très émus et nous aimerions en parler :

 

Voici ce qui nous a touchés le plus dans le travail de conception de Levure littéraire n° 7 :

 

Sous la houlette de Leah Maines, admirable poète et éditrice américaine, amoureuse de notre magazine, nous avons été acceptés en quelque sorte dans le monde des poètes et artistes des Etats Unis. Leah Maines nous a mis en contact avec certains acteurs de Hollywood (Melora Walters et Helene Cardona), acteurs qui s’intéressent au milieu particulier du livre et qui militent, à nos côtés, pour la revigoration de la culture, là où elle perd ses moyens…

 

Levure remercie aussi Lucille Lang Day, poète et éditrice, d’avoir fait une belle promotion à cette publication au sein de sa propre maison d’édition. Un immense merci à Ron Whitehead, le poète favori des Américains, ambassadeur culturel de plusieurs pays, poète performeur qui nous écrit et nous informe régulièrement sur ses tournées internationales.

 

Nous sommes impressionnés par l’amitié et la générosité – et surtout par l’absence de snobisme – que les écrivains et artistes américains nous ont montré tout au long de notre échange pour ce nouveau numéro de Levure ! Belle leçon d’ouverture à la vie culturelle internationale…  De très beaux projets qui commencent à se mettre en place.

 

Après l’enthousiasme des Américains, nous nous réjouissons de la promptitude et de la franchise des auteurs allemands. Toujours sympathiques, détendus, les écrivains allemands sont sobres et de bonne qualité. Ils nous contactent le plus souvent à la recommandation de Hans Schiler et Tim Mücke, éditeurs berlinois.

 

Dans ce même numéro 7, nous publions aussi, avec beaucoup d’admiration, des auteurs et artistes serbesles invités de notre rédactrice Ana Seferovic, grande poétesse de Belgrade, ainsi que des plasticiens hors norme, les amis de Roxanne Brousseau Felio, notre auteure-rédactrice pour le Canada.

Nous remercions également Michel Bénard, poète et artiste de la région parisienne, critique d’art, rédacteur de notre magazine, pour ses conseils et recommandations, ainsi que notre rédacteur – éditeur pour la Suède, Alexander Deriev, directeur du festival de poésie de Stockholm.

Une autre belle surprise, les Islandais, de très bons auteurs, envoyés par l’éditrice Úa Matthíasdóttir.  Ça fait toujours plaisir de travailler avec des talents aussi merveilleux !

 

Grâce à notre nouvelle rédactrice pour l’Allemagne, Carmen-Francesca Banciu, romancière berlinoise, nous avons l’occasion de faire connaissance avec des magnifiques auteurs allemands, autrichiens et roumains.

 

Tous nos remerciements à Howard Scott (Montréal), pour sont travail de traducteur de taille internationale.

 

Merci aussi à la toulousaine Séverine Le Burel, étudiante en Lettres, poète et chroniqueuse littéraire, pour le précieux coup de main donné à la réalisation de la rubrique NOTES DE LECTURE pour la jeunesse.

 

Un chaleureux merci à Rolande Scharf, médecin psychiatre, pour sa rubrique PSY, toujours métamorphosante mais rassurante à la fois.

 

Nos vifs remerciements à tous nos collaborateurs et lecteurs !

 

Bienvenue sur le nouveau site de Levure littéraire !

 

RD + LL