Laure Cambau – Bio

 

 

(France)

 

 

Laure CAMBAU  vit à Paris. Pianiste, elle accompagne des chanteurs lyriques, et participe  à des lectures poétiques avec improvisations musicales. Elle  était invitée au Festival de Poésie Internationale de Trois-Rivières en octobre 2002, à l’Encuentro de Poetas del Mundo Latino à Morelia , au Salon du Livre de Mexico en 2003., au Festival de Struga en aout 2007 (Macédoine), au Festival de Tetovo en 2009 et 2016, aux Rencontres Poétiques Internationales de Dakar , au Festival de poésie de Novi Sad  (2013) et dans diverses manifestations poétiques en France et à l’étranger…

Elle a publié “Boulevards Lunatiques” (éditions Brocéliande, 1998), “l’Homme dans la baignoire”  suivi de “Nuages des Temps Ordinaires” (éditions de l’Amandier, 2001), “Latifa, la petite fille qui pleurait des mots” (conte musical, musique R.GAGNEUX, éditions Durand, 2000) ,“Et le Pourboire des Anges?”, (éditions de l’Amandier, 2005)  ,“Le couteau  dans l’étreinte” ( juin 2007  éditions Phi ,Luxembourg , coédition “Ecrits des Forges”, Québec) . Elle a reçu le prix Poncetton de la Société des Gens de Lettres  pour son recueil « Lettres au voyou céleste suivi de Blanc sans blanc  »  paru aux éditions de l’Amandier en 2010 et le prix Simone Landry en 2015.  Cette même année, elle a publié « La fille peinte en bleu » aux éditions « Ecrits des Forges », Québec (coédition « Caractères ») et « Ma peau ne protège que vous » , aux éditions du Castor Astral . Elle a publié  d’autre part plusieurs livres d’artistes avec des plasticiens d’horizons divers (J.VIMARD, M . CAMBAU, C. TEXEDRE…) et un livre avec le peintre balkanique Omer KALESI (éd Globus, 2010, Tirana). Ses poèmes figurent dans de nombreuses revues  et anthologies poétiques (Seghers, Calendriers de la poésie francophone, Anthologie de la poésie amoureuse,  Anthologie de la poésie érotique, Gallimard, 2012, Anthologie Terre de Femmes « Pas d’ici pas d’ailleurs », 2012 , etc…)  et sont traduits et publiés dans plusieurs langues. Certains ont été mis en musique.

En tant que pianiste, elle a sorti en 2010 un disque de musique romantique, avec hautbois (Laurent Hacquard, éditions Hybridmusic).

En 2017 paraîtra « Le manteau rapiécé, Un Voyage au fil du souffle », récit poétique de voyages réels, intérieurs et initiatiques effectués par l’auteur au sein du monde Bektachi, ces « hétérodoxes non conformistes », frères des soufis : le but étant de faire partager cette proximité avec ce courant du soufisme et faire écho à sa dimension polyphonique (à paraître : in Revue Apulée, éditions Zulma)

Articles similaires

Tags

Partager