Kulturinfo fr 103

Revue NUNC
Editions de Corlevour
 Nunc : Direction : Franck Damour & Réginald Gaillard.
Comité de rédaction : Pierrick de Chermont, Marie-Hélène Chassagne, Jacques Darras, Michel Fourcade, Jérôme de Gramont, Nicolas Idier, Antoine de Meaux, Florian Michel.

97, rue Henry Barbusse 92110 CLICHY
site internet : www.corlevour.com (paiement sécurisé via paypal)
 
Lettre d’information n°20 / octobre 2014

Revue NUNC
poétique, philosophique, spirituelle, anthropologique…
La survie d’une revue dépend
de ses abonnés.
Nous avons besoin
de vous, pour continuer
cette aventure.
Abonnez-vous !

Merci de votre soutien.
 
 

 
Editions de Corlevour
Revue Nunc

97, rue Henri Barbusse 92110 CLICHY
Tél : +32 (0)4 73 89 84 01
Nouveautés

Olivier SALAZAR-FERRER
Roman, 128 p ; 17 €. Paru le 24 août 2014.
Les possessions transparentes
 
Un professeur de philosophie se rend à un colloque consacré aux écrivains voyageurs. Il traverse en train un paysage de montagnes enneigées. Il est mythomane et s’invente des identités lors de ses conversations avec les passagers. Tandis qu’il accumule les notes pour sa conférence, les intempéries retardent son arrivée. Bloqué dans une ville de montagne, il est confronté aux pensionnaires de l’Hôtel des Glycines : deux étudiants – le jeune Frédéric Berlioz et l’anglais Graham Barker, enthousiaste et fantasque –, le Docteur Arenberg, philosophe juif américain, le professeur Ferguson, rationaliste ironique, la japonaise Mlle Kyoubou qui se singularise par un comportement sadomasochiste, le poète et violoncelliste aveugle Umberto Baldi et sa charmante fille Clara, dont la présence va bouleverser la paix apparente de l’hôtel, enfin la serveuse du Café du Théâtre, prénommée Madame de Warrens, à cause de sa ressemblance avec la protectrice de Rousseau…


Paul Evdokimov
Essai, 320 p ; 23 €. Paru le 15 sept. 2014.
Lecture d’Olivier Clément.
Dostoïevski et le problème du mal
 
Il y a bien des lectures possibles de Dostoïevski. Cependant la lecture psychanalytique – de Freud lui-même à A. L. Bem et D. Arban – ne peut que réduire la pneumatologie à la psychologie, si précieuse que celle-ci apparaisse. L’admirable essai de Mikhaïl Bakhtine, où le formalisme russe anticipe le structuralisme contemporain, met en valeur la forme polyphonique des grands romans, mais échoue dans une insistance unilatérale sur le carnavalesque, alors que chaque roman de Dostoïevski est une tragédie, comme l’avait si justement montré Viatcheslav Ivanov. La lecture religieuse seule correspond aux préoccupations décisives de Dostoïevski, qui sont religieuses, non au sens apologétique mais au sens visionnaire. Plus qu’aucun autre, me semble-t-il, l’ouvrage touffu, symphonique, d’Evdokimov a réussi cette interprétation selon l’ultime, un ultime qui aimante l’œuvre du romancier et la rend pour nous prophétique. Dostoïevski et le problème du mal nous éclaire à la fois sur la vision spirituelle du grand écrivain et sur la transfusion qui s’est opérée de sa sensibilité la plus vive à celle d’un jeune théologien encore en quête de lui-même. Car ce livre est aussi le témoignage d’une rencontre. Evdokimov est allé à Dostoïevski comme on allait chez les moines du désert, ces explorateurs d’abîmes eux aussi, pour leur dire : « Père, donne-moi une parole de vie ». C’est en effet une parole de vie que nous transmet ce livre.
Olivier Clément


William Shakespeare
Théâtre, 128 p ; 19 €. Paru le 23 sept. 2014.
Traduction Vanasay Khamphommala & Daniel Hurstel.
Accompagné d’un cahier photo de la représentation donnée à Saint-Marcel de Félines.                          
                
Comme il vous plaira


NUNC n°34
128 p ; 22 €. En librairie le 23 octobre.
 Accompagnée d’encres de François-Xavier de Boissoudy.
Dossier Etty Hillesum
Introduit et dirigé par Marie-Hélène du Parc Locmaria
 
: Réginald Gaillard & Franck Damour : Nunc, revue hospitalière
 
Dossier : « Etty Hillesum »

M.-H. du Parc Locmaria Introduction
Philippe Noble La fin de la famille Hillesum : Westerbork et après
Daniel Cunin Au sujet de Mischa
Laurence Brisset « Un tout petit mot à dire »
M.-H. du Parc Locmaria Le souffle d’une écriture ou l’Engendrement par la parole.      
Etty Hillesum : pourquoi une telle audience ?
Ingmar Granstedt Des relations sans fin
Nadia Neri Etty Hillesum et C. G. Jung (traduction d’Anne Thielen)
Monique-Lise Cohen Etty Hillesum. Chemin de prière et d’écriture (la voix et la patience)                                         
Karima Berger Intérieurs – Hineinhorchen. Fîhî mâ Fîhî
François Marxer Etty Hillesum, lectrice de Rainer Maria Rilke
ou les amours d’une belle infidèle
M.-H. du Parc Locmaria La loi de l’amour

 

Dernières parutions

Pierre Emmanuel
224 p ; 23 €
ANTHOLOGIE POETIQUE
Choix et présentation par Anne-Sophie Constant
 
Peut-être le temps est-il enfin venu d’accepter d’entendre en vérité cette voix originale et profonde. De lire enfin cette œuvre impressionnante. Une voix et une œuvre trop puissantes peut-être, gênantes certainement et trop discordantes sans doute pour qu’elles aient pu trouver leur place dans le concert vertueux des bien-pensants de cette deuxième moitié du XXe siècle, si on en juge par l’étrange cocon de silence dont elles ont été peu à peu entourées.
C’est ce qu’accomplira, nous osons l’espérer, cette anthologie : susciter le désir de connaître l’œuvre entière, le désir d’en éprouver en soi la puissance et la douceur, et savoir reconnaître, à travers les mots de cet autre, ce sourcier de l’éternel qui est allé puiser au plus profond de lui-même, cet intime qui nous constitue. 
Anne-Sophie Constant
 


PIERRE OSTER, JUSTIFIER L’INCONNU
400 p ; 26 €
Etudes & variations autour de l’œuvre de Pierre Oster,                                                                      
réunies par Réginald Gaillard 

Réginald Gaillard Pierre Oster, éloge d’une butte-témoin
Pierre Oster Vingt-neuvième poème (début d’une avant-dernière version)
Pierre Oster Justifier l’inconnu

I La Quête d’un homme
II La poétique
III Le Poète et la langue
IV Le Poète et ses livres
V Poésie et Cosmos
VI Le Réel et le chant


NUNC n°33
144 p ; 24 €
Dossier Joë Bousquet
accompagnée de monotypes d’Hélène Damville.
Liminaire : Jérôme de Gramont, Éloge de Pier Paolo Pasolini

 
Dossier
Joë Bousquet
 dirigé par
Hubert C. &  Jean Gabriel Cosculluela 
« La Littérature en défaut.
Contrécrire. »
Inédits : Joë Bousquet & Jean Paulhan
Études :
Michel Surya – Jean-Pierre Téboul – Katy Barasc – Jean-Luc Nancy  – Denis Lavant – Paul Giro – Serge Bonnery – Christine Michel  Françoise Bonardel – Édith de la Héronnière – Philippe Rahmy – Jean-Claude Hauc Bernard Noël – Ginette Augier – Germaine Mühlethaler – Sylvie Gouttebaron
René Piniès – Adriano Marchetti – Olivier Houbert – Yolande Lamarain
Joël Vernet – Zéno Bianu – Alain Freixe Pierre Vilar – Bernard Plossu

 

Dernières parutions
 
 
Presse
-Article de Marie-Claire Bancquart, dans Europe sept. 2014, à propos de Chaosmos, de Magda Carneci.
-Gwen Garnier-Duguy, à propos de Nunc n°33, sur le site de Recours au poèmeLire l’article 
Autres titres du catalogue…
Focus sur deux poètes : Nicolas Rozier et Pacal Boulanger
 
Titres de Pascal BOULANGER :
– Au commencement des douleurs, 2013, poèmes. Plus d’informations 
– Le lierre, la foudre, 2008, poèmes. Plus d’informations 
– Faire la vie — entretien avec Jacques Henric, 2012. Plus d’informations 
 
Titres de Nicolas ROZIER :
L’Ecrouloir, sur un dessin d’Antonin Artaud. Plus d’informations 
L’Astre des anéantis, poème. Plus d’informations 
Tombeau pour les rares, 27 portraits d’écrivains. Plus d’informations 
 
 
 

Conception & Réalisation :
Réginald Gaillard & Irina Biovir-Idier

Articles similaires

Tags

Partager