KulturFrançais

 

 

 

_______________________________

 

LE TEMPS DE L’ÉTÉ

Nous nous retrouverons à la rentrée. Mais d’ici là…


L’exposition « LA PRISON EXPOSÉE, Champ Dollon à Penthes », Musée et Fondation des Suisse dans le Monde, est ouverte jusqu’au 31 octobre avec : Victor Fatio, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, Ali Kazma, Robert Montgomery, Laure Tixier, Patrick Tondeux et les détenus/createurs de Champ-Dollon ; commissaire : Barbara Polla.
Mercredi 4 juillet 12-14h : 12h30 : Présentation-lecture poétique « Art & Prison » par Barbara Polla, à l’occasion de la sortie du dernier livre de mounir fatmi, en lien avec le travail de l’artiste à l’ancienne prison de Kara à Meknès, C’est encore la Nuit ; vidéos de Jhafis Quintero ; visite de l’exposition selon demande.

 

 

L’exposition MOVING ART, à la galerie Analix Forever à Genève, est ouverte jusqu’au 8 septembre, avec Alexandre D’Huy, mounir fatmi, Christophe Hamery, Dana Hoey, Packard Jennings, Ali Kazma, Rachel Labastie, Robert Montgomery, Rita Natarova, Abdul Rahman Katanani, Guillaume de Sardes, Guillaume Varone & Jeanine Woollard ; vernissage le samedi 7 juillet dès 17h en présence de deux artistes montrés pour la première fois à ANALIX FOREVER : Guillaume de Sardes et Guillaume Varone

 


 

L’exposition « A JOURNEY TO FREEDOM » au TMAG, Tasmanie, est ouverte jusqu’au 29 juillet, avec Janet Biggs, Nicolas Daubanes, mounir fatmi, Shaun Gladwell, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, Ali Kazma, Rachel Labastie, Ricky Maynard, Robert Montgomery, Jean-Michel Pancin, Jhafis Quintero et Sam Wallman ; commissaire : Barbara Polla.

 

 

Arts Hebdo Medias : « Mes travaux sur la notion de prison ne sont pas circonscrits aux lieux de détention, mais évoquent l’emprisonnement d’une manière générale, écrit Barbara Polla, initiatrice du projet d’exposition. Celui-ci est partout : il peut être physique, corporel, mental, social, culturel, virtuel ; on peut s’emprisonner derrière une frontière, marquant une séparation avec l’Autre, les autres humains, les autres pays ; s’enfermer dans des normes sociales, des stéréotypes et des tabous ; se murer en nous-même, dans nos corps et nos peurs. Et nous, humains, imaginons et concevons des prisons avec la même passion que celle que nous mettons à tendre vers toujours plus de liberté. Plus particulièrement, en ces temps de peur politique, de changements rapides et, parfois, de convulsions chaotiques, la tentation d’emprisonner tous ceux qui divergent, des adolescents subversifs aux migrants, des dissidents politiques aux journalistes, semble chaque jour être plus grande. »
Installation, sculpture, vidéo, photographie, réalité virtuelle, chacun des plasticiens invités s’empare à sa manière du thème central de l’exposition « A JOURNEY TO FREEDOM » qu’est l’emprisonnement.

L’exposition « RECONSTRUCTING EDEN », au Musée ArtMill de Szentendre en Hongrie, est ouverte jusqu’au 2 septembre, avec Janet Biggs (focus artist), Ursula Biemann, Shaun Gladwell, Ali Kazma, Clare Langan, Violaine Lochu, Gianluigi Maria Masucci, Miguel Angel Ríos, Frank Smith.
Commissaires : Barbara Polla & Paul Ardenne

 

 

Rachel Labastie propose le dimanche 15 juillet 2018 à 16h, dans le cadre de son exposition à Labanques à Béthunes, une performance intitulée « Terre Nomade » — la première performance de l’artiste. « La voix de l’artiste, hésitant encore, aux portes de la prison de l’âme, à prendre toute l’ampleur qu’elle recèle, une voix d’Europe, d’un ailleurs spatio-temporel, nous raconte des légendes – les pieds de l’artiste, eux, font image et nous montrent tous ces pas que font depuis toujours les gens du voyage que nous sommes tous. » (extrait du texte (Auto)portrait de l’artiste en jeune femme par Barbara Polla).
Présentation du nouveau catalogue de Rachel Labastie, en lien avec l’exposition « De l’apparence des choses, Chapitre VI, Des forces».

 

 

À l’Atelier AMI, Pavlos Nikolakopoulos est exposé jusqu’à la rentrée ; Thaïva Ouaki est en résidence du 6 au 14 juillet.

Et si vous êtes à Athènes le 18 juillet : première présentation du projet SHARING PERAMA en Grèce, vous êtes cordialement invités !

Et si vous êtes à Londres les 21 et 22 juillet : ne manquez pas le Curious Arts Festival for the bookish organisé par Clare Conville — avec, entre autres, Kate Moss, Robert Montgomery et Barbara Polla…

Contact : barbara.s.polla@gmail.com

 

_______________________________

 

Censure et arts plastiques

Débat mené par Paul Ardenne, commissaire de l’exposition « Talking About A Revolution », 22 VISCONTI.

Avec des interventions de Gianni Motti, Arnaud Cohen, Gérard Fromanger...

 

 

La censure, cette punition de la libre expression, n’est pas absente des arts plastiques. 

Elle y revêt des formes diverses, entre frontalité et sinuosité. Frontalité : on enferme et maintient en prison, à Fleury-Mérogis, un artiste (Piotr Pavlensky) pour une performance, de façon disproportionnée. Sinuosité : la puissance de l’institution artistique et son contrôle croissante du champ de l’exposition et de la visibilité amènent les artistes à accepter l' »esthétiquement correct », en faisant valoir l’autocensure. 

Plus les effets d’un moralisme des réseaux sociaux qu’il convient d’interroger : Joël Hubaut, Camille Moravia…, bien d’autres artistes encore doivent endurer d’être exclus de Facebook pour avoir affiché sur leur page des images jugées inappropriées, vecteurs prétendus d’obscénité. Un cas intéressant, encore, appelé à rester dans les annales de l’ignominie, celui d’un artiste censurant d’autres artistes : le cas vient d’en être constaté avec l’interdiction signifiée à d’autres artistes par Daniel Buren, artiste ayant commencé sa carrière dans la rue, de façon clandestine, d’exposer dans la proximité de son oeuvre Les Deux plateaux, au Palais-Royal (Paris).

Il y a plus de vingt ans déjà, l’artiste catalan Antoni Muntadas mettait en place son File Room, une création destinée à documenter à l’échelle globale et via Internet tous les cas existants et ayant existé de censure dans le domaine culturel – une oeuvre aujourd’hui tombée dans l’oubli. Il semble temps de la réactiver.
Pour plus d’informations, cliquer ici.

 

 

 

_______________________________

 
 

 

VIDEO FOREVER 36 *RÉSISTANCES À LA MARGE*
22 rue Visconti, 75006, Paris

Dans le cadre de l’exposition TALKING ABOUT A REVOLUTION, conçue par Paul Ardenne, Visconti22 et VIDEO FOREVER ont le plaisir de vous inviter à la projection
VIDEO FOREVER 36 *RÉSISTANCES À LA MARGE*

 

 

L’artiste, la solitude, la résistance

Avec des vidéos de Volkan ASLAN, Daniel BEERSTECHER, Ali Kazma, Luc MATTENBERGER, Alicia MERCY, Frank PERRIN, Guendalina SALINI, Khvay SAMNANG, Frank SMITH, Sarah TROUCHE, Tabita REZAIRE & Miguel Angel RIOS.

Solitude et résistance ne font pas forcément bon ménage, la résistance efficace est plutôt du côté du groupe, de la phalange organisée. L’artiste, sauf à opter pour la création en collectif, ou de nature participative, est le plus clair du temps un ouvrier isolé ou qui peut le devenir, emporté dans et par sa propre expérimentation créatrice, parfois bientôt muré en elle, retranché dès lors de la sphère de l’activisme social.

Une résistance solitaire est-elle possible ? La création vécue comme résistance à l’ordre établi, quel qu’il soit, est-elle soluble dans les grands mouvements d’opposition politiques ou éthiques ? Le créateur est porteur d’une « micropolitique », or celle-ci peut-elle être efficace au-delà du cercle restreint de sa propre personne ?

Toute création d’essence artistique est une « résistance » si l’on admet que créer, c’est changer l’ordre du monde. C’est parce que le monde n’est pas celui que nous attendons que nous y ajoutons une création de notre main. En cela, créer c’est résister au monde tel qu’il est, en le modifiant par l’apport de l’œuvre d’art. Il est bien entendu, ici, qu’on désigne une « résistance » qui est d’abord intime avant d’être sociale. L’œuvre d’art, ici, signe ma capacité à ne pas me laisser submerger par la réalité et, de concert, elle témoigne de la prise que je puis avoir sur cette dernière, dont, dans cette réalité générale, ma propre réalité.

 

 

Solitude donc plénitude. La création solitaire, c’est-à-dire voyant l’artiste développer en lui-même son projet artistique, est un facteur garant de plénitude, prodigue d’un état de bienfait ou de bonheur que les créateurs connaissent bien. Créer est difficile, épuisant souvent. La dynamique créative et la pulsion à la plénitude, cependant, motivent l’existence, satisfont le désir, épanouissent le vouloir-vivre, transportent le corps à la manière de la passion amoureuse, avec le même élan positif. Cette dynamique créative est un projet, elle tend à une concrétisation de l’œuvre d’art qui est pour le créateur un témoignage de son potentiel accomplissement vital. Résister, en fait, se vit d’abord en solitude. En se donnant à soi-même, à ses inflexions propres et à ses tensions intimes dans un élan de désir.

Avant de résister à quoi que ce soit, en fait, le créateur artistique doit se donner sans résistance à son projet. Si désir de résistance il a, ce désir ne saurait s’exaucer et se satisfaire sans le préalable du don de soi à soi. De la micropolitique vers la macropolitique, en somme, et pas le contraire.

Présentation de Paul Ardenne, Barbara Polla & Nicolas Etchenagucia.

 

_______________________________

 

Editions de Corlevour
Revue NUNC
L’abonnement à la revue NUNC
est valable pour 3 numéros
Abonnement standart : 50 €
Abonnement de soutien : 65 €
Abonnement institutionnel :60 €
paiement sécurisé par paypal
Récital Poésie et piano
de la revue NUNC
Présences à Frontenay
Pays invité : la Syrie
Récital / concerts / exposition
Ttable ronde sur le thème de l’exil.
Au piano :
Trami Nguyen et Laurent Durupt
 18 & 19 juillet
au château de Frontenay (Jura)
Merci de réserver vos places auprès de
Nouveautés :
_________________
Wallace Stevens
L’homme à la guitare bleue
suivi de
Lettres à Renato Poggioli  & Lettres à Hi Simons
poèmes. 112 p.
Traduction et préface d’Alexandre Prieux
17 €
Extrait :
Rejette les lumières, les définitions,
Et dis de ce que tu vois dans le noirQue c’est ceci ou bien cela,
Mais n’emploie pas les noms en ruines.

Crois-tu pouvoir marcher dans cet espace
Sans rien savoir de sa folie,

De ses engendrements jubilatoires ?
Rejette les lumières. Rien ne doit demeurer

Entre toi et les formes que tu prends
Une fois leur écorce détruite.

Toi comme tu es ? Tu es toi-même.
La guitare bleue te débusque.

Wallace Stevens (1879-1955) : Poète américain. Il a reçu en 1955 le National Book Award pour Collected poems et le Prix Pulitzer.  Parmi les traductions récentes de ses poèmes : Harmonium, édité et traduit par Claire Malroux, José Corti, 2002 ; À l’instant de quitter la pièce, traduit et préfacé par Claire Malroux, José Corti, 2006 ; Parties d’un monde, traduit par Thierry Gillybœuf, éditions de la Nerthe, 2011.

 
Thierry Martin-Scherrer
Images pour un visage
poème. 112 p.
Préface de Claude Louis-Combet
15 €
Le visage futur de notre rencontre est hors de portée.
En cela, laisse à désirer : sa meilleure balise, de rencontre en rencontre.
Le cela seul de ce désir dont l’accomplissement tient à notre portée sa reconduction en ligne de fuite.Vers ton visage, de cela ton image est garante, ma vie tout entière relance son élan inépuisable.
Inépuisable et non avide – de cela ton visage est garant :
dans la réponse de ce visage à mon visage, l’élan de ma vie est devenu inépuisable.

Thierry Martin-Scherrer : Poète et musicien, il a entre autres publié Crayons pour un poème, Dumerchez, 2002 ; Le Monde est demandeur d’asile, Lettres Vives, 2003 ; Le Fantôme de Chopin, Lettres Vives, 2005 ; L’exil musical, Les Belles lettres, coll. Encre Marine, 2009.

 
Prix de la revue NUNC :
_________________
Sélection poésie française :
Anne-Lise BLANCHARD Le Soleil s’est réfugié dans les cailloux, Ad Solem
François BORDES Cosa, L’Atelier contemporain
Fabrice FARRE, Loin le seuil, La Crypte
Luis MIZON, Le bateau de terre cuite, Al Manar
Emmanuel MOSES, Polonaise, Flammarion
Serge RITMAN, Ta résonance, ma retenue, Tarabuste
Christian VOGELS, Iconostases, Jacques Brémond Editeur
Lucien SUEL, Ni bruit ni fureur, La Table Ronde
 
Sélection poésie étrangère :
-Chawqî BAGHDÂDÎ, On te demande comment va Damas, Alidades, Traduit de l’arabe par Claude Krul
-Kadhem KHANJAR, Marchand de sang, Plaine Page, traduit de l’arabe par Antoine Jockey
-Michele MORANDO, Poesie in francese, Ibiskos Ulivieri, Traduit par Nadra Alabbar
-Elisa BIAGINI, Depuis une Fissure, Cadastre8zéro, Traduit de l’italien par Roland Ladrière

-Durs GRÜNBEIN, De la neige ou Descartes en Allemagne, Editions Grèges, Traduit de l’allemand par François David-Schaumann & Joël Vincent

 
Dernier numéro de NUNC :
_________________
NUNC n°44 Dossier : Lou Andreas-Salomé
accompagné de dessins de Vincent Bébert
128 p. 22 €
Sommaire :
      LIMINAIRE
Pierre Monastier, Au temps pour moiSHEKHINA
Rabindranath Tagore

Dossier : Lou Andreas-Salomé, du charnel au spirituel Dirigé par Gemma Serrano

Sylvie Sesé-Léger – Jean-Michel Hirt – Paule Lurcel – Olivia Todisco –  Jean-Yves Tamet – Gemma Serrano – Janine Filloux

PEREGRINATIO
Alexis Congourdeau – Gérard Bocholier – Haude de Roux – Jérôme de Gramont

AXIS MUNDI
Gabriel Zimmermann – Ariel Spiegler – Gabrielle Althen

OIKOUMENE
Cahier « Culture d’Islam » I : Martino Diez – Habib Abdulrab

Peter Härtling – Stéphane Barsacq
Derniers recueils parus :
_________________
Eléonore de Monchy
A tire-d’os
poèmes. Accompagné de dessins d’Hélène Damville
Préface d’Emmanuel Moses
112 p. 16 €
« Il est des livres, des voix, qui imposent d’emblée un monde, avec sa musique et ses paysages, ses lumières et ses lois qui n’appartiennent qu’à lui et en font un objet singulier, qui prend soin de nous, lecteurs en quête de fétiches et de talismans poétiques dans des vies assoiffées. […] À tire-d’os est un journal ou roman comme le sont les poèmes d’Emily Dickinson, par exemple. Celui d’un cœur tout à la fois léger et lourd, brisé et régénéré d’avoir trop aimé, tout en demeurant vertigineusement conscient qu’on n’aime jamais trop. Que l’amour est sans adverbe. »

Emmanuel Moses

 
François Amanecer
Le corbeau interrompu précédé de Vu d’en haut – essai
80 p. 16 € 
Extrait :
Brille sous la lune le bicorne glacé
de l’homme vert-de-gris
qui voulut en soi épuiser tout sommeil
dissimuler le songerêvant seulement d’un soleil qui se tînt à son zénith le jour entier
sans désemparer
mais c’est la nuit – et seul il demeure, seul en soi
avec seul l’ennui de qui vit dédoublé.

Les étoiles même se sont démultipliées.

Il est hors de sa mémoire : barque sans rameurs glissant
sur l’étendue noire
point de bruissement ni murmure
de ressac

pas même la simple mémoire du vent
ne ferait que l’heure
ne fût passée.

(L’aube se lèvera muette et sans
mémoire)

François Amanecer : Poète et essayiste. Il a entre autres publié chez Corlevour un essai : Le Tri poétique, et un recueil : Le Cri ténu du grèbe. Il collabore régulièrement aux revues Les études, NUNC etc.

 
Dernier essai paru :
_________________
Staphane Barsacq
En Présence d’Yves Bonnefoy
112 p. 14 €
Revue NUNC :
Coordination : Franck Damour & Réginald Gaillard
Comité de Lecture : Stéphane Barsacq – Marie-Hélène Chassagne – Pierrick de Chermont – Michel Fourcade –  Jérôme de Gramont – Benjamin Guérin – Nicolas Idier
Antoine de Meaux – Florian Michel – Pierre Monastier – Gemma Serrano
Figurant d’honneur : Jacques Darras
_______________
Editions de Corlevour : siège social 97 rue Henri Barbusse 92110 CLICHY France

 

_______________________________

 

Nouvelles du mois de mai: parutions & rencontres.

Chers amis, chères amies,

Sous la voûte bleue où passe son chariot, Apollon tient l’astre rayonnant, tandis que plus bas, devant le rideau noueux des arbres, venant en sens inverse, voici la cavalcade traditionnelle. Sonnez trompettes ! C’est ceinte de  rameaux verts que la jeunesse caracole, célébrant, en ce premier jour du mois, la force vive du renouveau de la nature et les espoirs des fruits que portaient les fleurs du verger d’Avril. Jean regarde Marie et les chevaux nous regardent.

Annoncée depuis Janvier, voici enfin la parution de Calanques de Myriam Eck accompagné de dessins de Paul de Pignol. Les respirations courtes et raréfiées des vers qui scandent les pages des poèmes pourraient correspondre à la traduction de déambulations sur des chemins escarpés de ces reliefs rocheux en surplomb de la mer, métaphores d’une expérience âpre (rude) du corps. Les archipels de lumière ou d’écume des dessins y répondent, comme si, atomisés,  les taches et les mots cherchaient à traduire un impossible remembrement.

En un autre lieu – quoique maritime lui aussi, mais suivant le déroulé d’un rivage plus plat, Un lieu, loin, icid’Antoine Emaz accompagné d’un pastel de Claire Chesnier paru en avril, approche lui aussi une autre forme d’épuisement en un lancinant ressac.

Ici, loin des vents salés, sur un vert cru fraîchement tondu, un merle sautille derrière les bordures de bleuets.

 

Philippe Agostini / édito / Mai 2018

Pour rappel, vous trouverez notre site à l’adresse : http://editionscentrifuges.fr, et vous pouvez également nous suivre sur les réseaux suivants:

» Facebook : https://www.facebook.com/editionscentrifuges
» Twitter : https://twitter.com/ed_centrifuges

parutions | Myriam Eck, Antoine Emaz
» Calanques

Calanques de Myriam Eck & Paul de Pignol est fraîchement paru, dans la collection Par la peau.
On peut le commander dès à présent sur laboutique de notre site.

Format 13 x 19 cm. 112 pages. 11€.
ISBN – 979-10-95836-01-8

 » Avancer dans le bruit
Des pas

Ce que le corps place à sa surface
Pour marcher

[…]

Il existe, en outre, 12 exemplaires numérotés et signés par l’auteur et l’artiste, accompagnés d’un dessin de Paul de Pignol (13 x 19 cm), dont 4 exemplaires sont proposés à la vente  (120€).

Accrocher mes yeux
Au paysage

Un autre pied
Pour mon visage
  »             M.E.

Paul de Pignol est né à Toulouse en 1965.
Etudes  à l’école Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, atelier de P. Carron.
 Il expose dessins et sculptures dans les galeries Tadeusz Koralewski et Loo and Lou Gallery (Paris)  et Fred Lanzenberg(Bruxelles).
ll collabore régulièrement avec les éditionsFata Morgana ou des revues comme Nunc ouLa Moitié du fourbis.
Avec Calanques, il collabore pour la première fois avec les éditions Centrifuges.
Myriam Eck est née à Digne les Bains en 1972. Elle a publié  Mains suivi de Sonder le vide aux Editions p.i.sage intérieur en 2015. Elle a participé à des livres d’artistes, à des anthologies dont celle du Printemps des poètes  La poésie au cœur des arts aux Editions Bruno Doucey (2014), à des monographies d’artistes, et a publié des textes dans une vingtaine de revues de poésie (dont Europe, L’étrangère, N4728,…) et sur des sites de poésie.
» Un lieu, loin, ici

Pour rappel, Un lieu, loin, ici d’Antoine Emaz et Claire Chesnier est paru le mois dernier dans la collection Livres d’artistes (23 exemplaires imprimés en typographie, signés par l’auteur et l’artiste, contenant une oeuvre originale de Claire Chesnier)

Les  derniers exemplaires sont encore disponibles au prix de 200€.

à paraître |  Pierre Bergounioux & Jean-Michel Marchetti
» à vous de jouer

Après Hyphes (épuisé), premier volume de la série consacrée à Pierre Bergounioux et aux artistes, paraîtra à vous de jouer, concernant le travail de Jean-Michel Marchetti, en juin 2018

« La réalité consiste, pour partie, dans l’idée qu’on s’en fait, qui se déduit elle-même de la place qu’on occupe dans les rapports sociaux. L’art, qui est une façon de penser, une manière de voir, n’échappe pas plus qu’aucune autre activité à leur emprise.
Qu’il procède d’une aptitude spécifique, naturelle, originelle, les fresques de Lascaux et d’Altamira, la statuaire des sociétés primitives l’établissent avec éclat.
« 

–> 23 exemplaires numérotés et signés par l’auteur et l’artiste, imprimés en sérigraphie sur BFK Rives 250g, contenant des interventions originales de Jean-Michel Marchetti.

rencontres & actualité auteurs
Myriam Eck lira des extraits de Calanques à la Librairie du Québec, à 19h00, le 4 juin prochain dans le cadre de la Périphérie du 36e Marché de la poésie. Elle sera en compagnie de Serge Pey et de quatre poètes québécois: Sara Dignard, Carole Forget, José Acquelin et Nicolas Lauzon.

Pour toute information:
La Librairie du Québec
30, rue Gay-Lussac, 75005 Paris,
Tel. 01.43.54.49.02 / Fax. 01.43.54.39.15
libraires@librairieduquebec.fr
www.librairieduquebec.fr

Retrouvez Paul de Pignol à la Galerie Joseph pour l’exposition collective Anthropocène.
Vernissage  le 2 Mai à partir de 18HGalerie Joseph
7, Rue Froissart, 75003 Paris,
Tel. 0
1.42.71.20.22

 

_______________________________

 

LE 2e FESTIVAL DE POESIE DE GOUDARGUES

 

 

 

 

Sur la route des vacances

dans un petit village du Gard se déroulera le

 

2ème Festival de poésie de Goudargues

 

du 22 au 24 juillet 2017

au jardin du presbytère

 

Participation libre au chapeau

 

Samedi 22 juillet :
19 h : Poésie anglaise contemporaine par Paul Freeman.
21 h 30 : RIMBAUD par Christian Rist et Damien Tridant, accompagnés par les flûtes de Jérôme Bourdellon

 

Dimanche 23 juillet :
19 h : Francis PONGE par Christian Rist, accompagné par Jérôme Bourdellon
21 h 30 : Jacques PREVERT par Marc-Henri Boisse (Tentative de description d’un dîner de tête à l’Elysée, et autres poèmes)

 

Lundi 24 juillet :
19 h : Françoise DAX par elle-même
21 h 30 : Jean TARDIEU par Françoise Dax, Christian Rist, Lionel Dax, Jean Paul Fargier et d’autres…

 

A l’ombre de l’abbatiale dans un village entouré de vignes, douceur de l’été, convivialité, vins frais…

 

 

Nous vous attendons.

 

 

 

CONTACT :

 

Association« Goudargues, des poèmes et des mots »

 

Chemin du cimetière

La Bastide

3030 Goudargues

 

 

_______________________________

 

 

_______________________________

 

« IL FAUT QU’UNE PORTE SOIT OUVERTE OU FERMEE » 
de Alfred de Musset

 

« Une comédie romantico-poético-rock sur le désir et le vide, pour deux acteurs et un musicien sur scène. »

 

La première aura lieu le 22 avril 2017 à 20.00 au Théâtre National de Luxembourg
puis les 27,28,29 avril et 2 mai à 20.00
 et le 7 mai à 17.00

 

avec
Valérie Bodson, Valery Plancke, Emre Sevindik

 

Mise en scène – Sophie Langevin / Décors et Costumes – Anouk Schiltz / Musique – Emre Sevindik  / Lumières – Zeljko Sestak
Collaboration mise en scène – Renelde Pierlot / Maquillage – Jasmine Schmit – Claudine Moureaud / Perruque – Joel Seiller / Construction Décors – Sascha Christens
Atelier Costumes : Denise Schumann

 

Production – Théâtre National de Luxembourg

 

L’histoire…
On est un mardi de plein hiver, et c’est « le jour » où la Marquise se plie au rituel mondain et ouvre ses portes à qui souhaite la voir. Le Comte sera l’unique visiteur…

 

La langue de Alfred de Musset est aussi brillante, subtile que libre. Elle offre une partition ouverte. L’ennui et le vide d’une aristocratie blasée sont les éléments de départ de cette histoire d’amour qui éclate petit à petit et le burlesque, le surréalisme et l’absurde vont se frotter à cette langue « gazée » du libertinage !

 

 

_______________________________

_______________________________

 

 

EXPOSITIONS ARTISTIQUES AUTOUR DU LIVRE
 
 
 

 

Les livres accompagnés, livres pauvres
Médiathèque de La Riche
Du 10 mars au 29 avril 2017

Vernissage vendredi 17 mars à 19 h


pré carré
Chapelle Sainte Anne
du 18 mars au 16 avril 2017

Vernissage samedi 18 mars à 18 h

Lecture et déambulation avec Suzanne Aubach dimanche 19 mars à partir de 15h

 

 

 

La Galerie Chapelle Sainte Anne se situe Square Roze à Tours au coin de la rue du docteur Chaumier et de la place Sainte Anne derrière le café Le Jean Bart.
Ouverture du vendredi au samedi de 14h à 20h
http://chapellesainteanne.com/


Puis à partir du 25 mars
Rallumer les étoiles
galerie Capazza
Exposition collective
Vernissage 25 mars

 

 

Au plaisir de vous rencontrer
Coco Téxèdre
http://www.cocotexedre.com/

 

 

_______________________________

 

 

_______________________________

 

LE LABO DES HISTOIRES- LORRAINE, Nancy (France)

kfr

kfr2

kfr3

kfr4

kfr5

kfr6

kfr7

kf8

 

_______________________________

 

Communiqué de poésie

 

Les puzzles poétiques de Jean Leznod et Jacques Rawski résultent d’une collaboration entre un auteur et un photographe, tous les deux scrutant le monde contemporain, à la recherche de la beauté, d’une parole invisible mais sensible, qui résonne bien là et qu’ils s’efforcent de dénicher.

Sortes de prêt-à-jouer ou « play made »,  ils peuvent  se lire dans tous les sens, s’assembler et se désassembler, suivant un ordre inédit ou précis pour des variantes de leurs récits.

 

Vous êtes joueurs, chanceux aux cartes, tentez le hasard, lancez-vous, amusez-vous et composez votre propre construction de ces puzzles poétiques.

 

Tout commence par un point d’exclamation

Pour swinguer sur un air dément

Une mannequin prend la pause *

Deux souliers vernis

Pour une demoiselle au rouge à lèvres

Nous réfléchissons aussi à leurs projections mouvantes et grandeur nature sur des immeubles pour faire tomber des murs ou encore sur une lune, vue à la loupe, d’une longue vue ou en réel.

Et bien sûr, si vous souhaitez nous aider, nous diffuser, nous éditer, nous sommes preneurs.

 

* Avec la participation des coiffes de Jessica Rousseau, modiste.

Jean Leznod | jean.leznod@gmail.com | www.magiedumot.com

 

_______________________________

 

k

 

Dossier Compagnie

 

Le Théâtre Au fil des nuages

 

Le Théâtre Au fil des nuages, théâtre franco-allemand de Berlin, a été fondé le 30 août 2005 par Christina Gumz et Clément Labail, dans le but de créer des pièces de théâtre essentiellement contemporaines. Notre projet est de jouer les mêmes pièces en allemand et en français. Partir d’un texte dans une langue, le traduire et le jouer dans les deux répond à un désir de travailler sur des terrains étrangers, dans une dynamique de création, et dans un rapport plus direct avec le public pour lequel on joue. Les spectacles s’adressent à tous les francophones ou germanophones, et plus largement à tous les gens qui s’intéressent au théâtre, et non pas à un public exclusivement franco-allemand.

 

Philosophie

Partir d’un texte dans une langue, le traduire et le jouer dans les deux répond à un désir de travailler sur des terrains étrangers, dans une dynamique de création, et dans un rapport plus direct avec le public pour lequel on joue.
Les spectacles s’adressent à tous les francophones ou germanophones, et plus largement à tous les gens qui s’intéressent au théâtre, et non pas à un public exclusivement franco-allemand.

Entre une “mondialisation” qui a tendance à uniformiser les goûts et les couleurs, les langues, les aspirations, et un repli sur soi qui se traduit souvent par un nationalisme inquiétant et/ou une religion exacerbée, notre projet s’inscrit dans un mouvement tourné vers l’étranger – ouvert à ce qui nous est différent, autre.
Autre pays, autres coutumes – nous souhaitons jouer chaque pièce en français et en allemand, suivre ce courant qui invite à sortir de soi, de sa culture, de sa langue, – et voyager en terre inconnue, non pour imposer les siennes, mais pour s’immerger dans les autres.

Jouer dans deux langues la même pièce, travailler entre deux langues, l’une familière, l’autre étrangère, ne se propose pas d’être une performance, mais plutôt ce geste d’ouverture, « d’aller vers » – se soustraire à sa langue habituelle pour entendre une nouvelle « musique », dans un enrichissement mutuel porteur d’un regard neuf sur le monde et sur les choses.

 

 

„J’ai rencontré, par hasard en 2011, cette petite troupe, haut perchée sur la scène du théâtre « Kulturfabrik » du quartier Moabit. Une étonnante soirée où l’amie qui m’accompagnait, professeur de littérature française à Paris et grande férue de théâtre, trouva l’expression juste pour décrire le jeu, le ton et la présence de ces deux comédiens : « ils sont revigorants! (…)“

 

Aurore Guérin, RFI, « Au fil des nuages –

Une compagnie franco-allemande instinctivement poétique

qui donne tout son sens au théâtre franco-allemand. », Mondoblog, Novembre 2011.

 

 

Basée depuis 2007 à Berlin, la compagnie écrit, traduit, met en scène et joue ses spectacles dans les 2 langues, en duo, et avec d’autres comédiens, musiciens, techniciens.

 

Elle a créé 2 spectacles de café-théâtre à textes avec films muets burlesques et chansons chorégraphiées, 1 spectacle de cabaret musical, 1 pièce de théâtre pour 4 personnages et un 1 musicien au Centre Français de Berlin en 2010, reprise au festival « 100 Grad » au théâtre Hebbel Am Ufer, des lectures mises en espace, la scène ouverte franco-allemande avec animation artistique, accueil et présentation de plusieurs artistes, ainsi que Manèges (Kreise), une pièce de théâtre à deux personnages, que les artistes ont jouée en automne 2015 pendant une tournée théâtrale à vélo dans 14 villes sur le trajet. (Link: maneges-kreise.com)

En tout 18 formes scéniques en 8 ans Berlinoises (écriture, traduction, conception et réalisation des costumes, films, montage de films, maquillage, mise en scène, communication, presse), dans les 2 langues, ainsi que l’initiation d’événements franco-allemands, des stages d’apprentissage de l’allemand et du français par le biais du théâtre.

 

 

 

LE DUO – LES FONDATEURS

 

k2

Christina Gumz

 

(NÉE EN 1981)

Elle a commencé le théâtre dans la région de Magdebourg (Allemagne) où elle a joué Goethe, Kleist, Shakespeare. En France de 2000 à 2007, elle a suivi une formation au théâtre du Lucernaire à Paris, puis aux conservatoires Charles Munch et Centre. Elle est également titulaire d’une maîtrise d’anglais sur le théâtre de Samuel Beckett. Elle a joué dans plusieurs pièces en particulier au théâtre du Lucernaire (Les Papotins, Don Quichotte), au festival d’Avignon, et a créé le Théâtre Au fil des nuages en 2005 avec Clément Labail. Elle a également animé des ateliers de théâtre pour enfants et adultes dans des centres d’animation à Paris et continue ce travail en Allemagne. Elle traduit régulièrement les pièces de Clément Labail pour Au fil des nuages ainsi que les œuvres d’autres auteurs comme Mathias de Breyne, Wilfried N’Sondé ou Rodica Draghincescu.

 

www.christinagumz.com

 

 

 

k3

 

Clément Labail

 

(NÉ EN 1975)

 

Il a commencé le théâtre autour de Rouen, au lycée des Bruyères, au Théâtre Maxime Gorki, jouant notamment Dario Fo, Catherine Anne, et a été dirigé par Jacques Kraemer dans Les Cobayes. Formé ensuite au Conservatoire de Normandie, dans différents stages, à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, puis au théâtre du Lucernaire, il a créé le Théâtre Au fil des nuages en compagnie de Christina Gumz.

 

Clément Labail écrit principalement pour le théâtre et de la poésie. Ses premiers poèmes ont été publiés par la revue À verse.

Il enseigne également le théâtre aux enfants, aux adultes et aux adolescents.

 

www.clementlabail.com

 

 

 

CRÉATIONS

 

2013/15 MANEGES / KREISE, ré-adaptation de Scène de Manège écrit, mis en scène et joué par C. Gumz et C. Labail; Tournée Berlin-Paris en sept/oct 2015. (maneges-kreise.com)
2014/15 POT POURRI, un spectacle rencontre, composé par des extraits de nos spectacles, des chansons, textes, sketches etc., adapté au publique pour lequel nous jouons
2012/15 En Compagnie de Maupassant
2011/15 Plusieurs lectures mises en espace, Aux films des nuages
2009/10 LA LUMIÈRE AVEUGLANTE DU CHOU / DAS BLENDENDE LICHT DES KOHLS, proposition de C. Gumz et C. Labail, pour 5 comédiens et 1 créateur-lumières, Berlin.
2009/12 COMPLÈTEMENT PAS DU TOUT 2 / GANZ UND GAR – NICHT 2, Café-Théâtre (scènes et chansons dansées) et films muets, par le duo C. Labail et C. Gumz.
2007/12 COMPLÈTEMENT PAS DU TOUT 1 / GANZ UND GAR – NICHT 1, Café-Théâtre (scènes et chansons dansées) et films muets, par le duo C. Labail et C. Gumz.
Depuis 2007 Les pièces se jouent dans les deux langues
2006 THÉÂTRE POUR ANIMAUX, café-théâtre, de C. Labail, avec Fatima Adoum, C. Gumz et C. Labail, Paris.
2005/06 « SIMPLY THE BEST » ET AUTRES TABLEAUX, écrit et m.e.s. par Clément Labail, pour 20 comédiens, Paris.
2005

 

LA BANQUETTE DE PLATON, pièce radiophonique de C. Labail, avec la participation de Philippe Avron.
2004/05 SCÈNE DE MANÈGE, écrit, mis en scène et joué par C. Gumz et C. Labail; Paris, Bretagne.

 

 

L’AUTEUR Clément Labail :

Impressions de professionnels et comités de lecture.

 

 

« Merci de m’avoir fait lire votre texte, il est très joyeux. »

 

Rufus, à propos de « Mytho », 2009.

 

 

« Clément Labail m’a bien amusé avec ses petites histoires dialoguées à l’électricité de l’insolence. Je vais tâcher de le rencontrer. »

Jean-Michel Ribes, à propos de « Mytho », 2007.

 

 

« Le style de votre farce épique est alerte, avec un sens certain du dialogue et de la dérision. (…) Une verve rabelaisienne. »

 

Théâtre National de Strasbourg, à propos du « Roi se lève », 2006.

 

 

« Votre propos nous a intéressés » – « d’évidentes qualités de composition »

Théâtre National de la Colline.

 

 

   « Tu as du talent, ta pièce est bien écrite. Pour mieux rêver avec toi, il me faudrait l’entendre en lecture. »

 

Catherine Delattres, ex directrice des études au Théâtre National de Strasbourg, à propos de « Cargo mixte ».

 

 

 

RÉFÉRENCES

 

SCÈNES ET PARTENAIRES:

 

– Berlin: Centre Français de Berlin, HAU 3, UfaFabrik, Charlottchen, Saalbau Neukölln, Rroma Aether Theater, FEZ Berlin, Kulturfabrik Moabit, AckerStadtPalast, Grüner Salon.

 

– Sur la route: Theater Solingen, Theater Gütersloh, Arrêt 59 (Péruwelz/Belgien), Cambrai, Moritzhof Magdeburg, Volksbad Buckau (Magdeburg), Institut Français Leipzig, APEX Göttingen, Heinrich-Heine-Haus Lüneburg, Kleist-Museum Frankfurt/Oder, Divadlo Na zábradlí (Prag), Kahnnacht Lübben, DAAD, Université Diderot Paris.

 

 

PLUS DE PRESSE: link internet

 

k4

k5

k6

 

PRESSE

 

Dérapages, excès, embarras, accès de fureur et de bonheur – Christina Gumz et Clément Labail montrent avec beaucoup de joie, dans un jeu fortement expressif, la vie dans ses extrêmes du quotidien. Impressionnante fut leur prestation de chansons connues ou écrites par eux, sans aucun accompagnement musical. Plus d’un se reconnaissait certainement dans ces personnages représentés. Des rires francs alternaient avec des moments plus songeurs parmi les spectateurs.

(MAGDEBURGER VOLKSSTIMME)

***

Clément Labail et Christina Gumz ont une fine sensibilité pour les détails concernant le caractère et les situations. Ils montrent sur scène des rencontres de hasard et celles devenues routine dans toutes les circonstances de la vie.

(UNAUFGEFORDERT ONLINE)

***

un don devenu assez rare sur scène : la capacité de pouvoir rire de soi-même et de ne pas se prendre toujours trop au sérieux… (RENCONTRES.DE)

***

Un pur moment de poésie  (LE PETITJOURNAL.COM)

***

Des textes fascinants  (BERLIN POCHE)

***

Un théâtre simple à l’humour raffiné  (LA GAZETTE DE BERLIN)

***

Une compagnie franco-allemande instinctivement poétique qui donne tout son sens au théâtre bilingue.                                                            

                                                                                   (MONDOBLOG, 99 Luftballons)

 

 

-> PLUS DE PRESSE: link internet

 

 

Dans des etablissements scolaires : Représentations et stages

 

Europaschule Langerwehe – Johannes-Kepler-Gymnasium Chemnitz – mehrere  Gesamt- und Realschulen Göttingen – Info-Café de l’OFAJ, Berlin – Gymnasium  Markranstädt – Evangelische Schule Köpenick (Gymnasium) – Stadttheater Gütersloh / Geschwister-Scholl-Schule Gütersloh – Stadttheater Solingen – Grundschule in Hergnies (Frankreich) – Grundschüler und 6./7.Klasse in Péruwelz (Belgien) – Universität Besançon – Université Diderot (Paris) – Europaschule  Barleben (Gymnasium) – Grundschule 8.Arrondissement, Paris.

 

 

 

 

   J’ai constaté votre investissement, vos deux personnalités différentes et vos compétences complémentaires, qui constituaient une véritable richesse pour ce stage. Les enfants prenaient donc part à votre projet avec engouement et assiduité. (…) Le spectacle fut joyeux, virevoltant, poétique et a beaucoup plu aux autres centres.

 

Amanda, Intervenante CR Théâtre, Paris

sur le projet « les Roches noires », école de la Bienfaisance.

 

 

 

Contact

 

Le Théâtre Au Fil des nuages

 

au-fil-des-nuages.net

 

 

info@au-fil-des-nuages.net
Christina Gumz:  + 49 (0)30 25 58 79 95   |  + 49 (0)176 22 98 86 72
Clément Labail:   + 49 (0)30 34 08 40 05   |  + 49 (0)176 80 09 39 86

 

* * *

 

k

 

_______________________________

 

 

LES EDITIONS LA MAISON BRÛLEE
vous invitent à lire:

 

 

unnamed

 

Éditions La Maison Brûlée – Joël Marette – +33 (0)6 72 08 83 02www.editionslamaisonbrulee.fr

 

 

_______________________________

 

 

Appel aux poètes

 

 

Nous vous appelons à vous rassembler dans l’Union des Poètes & C ie pour : 

  • Promouvoir et défendre la poésie vivante dans toutes ses composantes, sans exclusive. 
  • Représenter et prendre la défense des poètes auprès des diverses instances concernées : pouvoirs publics, organisations diverses, médias… 
  • Agir pour le soutien de la création poétique et pour le maintien d’une production éditoriale et d’une diffusion indépendantes. 
  • Agir pour développer la lecture de la poésie.

 

Créée en septembre 2012, l’Union des Poètes & Cie rassemble aujourd’hui plus de 130 adhérents. Elle est soutenue, notamment, par Philippe Beck, Jacques Darras, Antoine Émaz, Jean-Pierre Faye, Jean Louis Giovannoni, Françoise Hàn, Eduardo Manet, Bernard Noël, Tibor Papp, Lionel Ray, Valérie Rouzeau… et saluée par la MÉL, le Pen Club, le Printemps des poètes, le Marché de la Poésie, la Fédération des maisons de la poésie…

 

union

 

Pour adhérer à l’Union des Poètes & Cie (association selon la loi de 1901) :

Cotisation : 20 € à l’ordre de l’Union des Poètes /100 € pour les membres bienfaiteurs

Adresse : 12, rue de l’Héronnière, 44000 NANTES

Courriel : uniondespoetes@yahoo.fr

Facebook : https://www.facebook.com/uniondes.poetes

Site : http://uniondespoetesetcompagnie.com/

Téléphone : +33 2 40 58 42 67

 

 

_______________________________

 

LWO LWO LWO LWO LWO LWO LWO

 

INVITATION à découvrir la série de vidéos intitulée

 

« Contemporary Art Vision »

 

sur :

 

 

http://www.lwo-station.com/shows/contemporary-art-vision/

 

Cette série montre des scènes de vie du quotidien interprétées ou perçues au travers des codes de l’Art Contemporain. Il ne s’agit pas d’une vision de l’Art Contemporain, mais d’une vision au travers de l’Art Contemporain.

Les vidéos sont prises sur le vif, le sujet et la situation sont filmés tel quel, avec quasiment aucune post-production (à part quelques coupes). Le son est celui d’origine, sans ajout. Mon intervention se situe principalement dans le choix des sujets, le cadrage, et les prises de vue successives. D’une certaine manière, c’est du « ready made » vidéo.

 

Site de l’expo : http://www.lwo-station.com/shows/contemporary-art-vision/

 

 

____________________________________________

 

ABOUT

 

LWO

 

Du plaisir de créer et de le faire partager : une création placée sous le signe de la découverte, de la rencontre, et de l’expression directe. Je multiplie les expériences et les rencontres avec d’autres artistes et le public pour explorer de nouvelles formes de création dans différents domaines (arts plastiques, nouveaux médias, installations, performances).

Mes oeuvres plastiques ont été exposées aussi bien dans des lieux institutionnels (Palais de Tokyo à Paris, Arts House à Singapour, Museum of Contemporary Art à Chicago) que dans des lieux alternatifs (Théâtre de fortune à Paris, Butler’s Warf à Londres, Assab One à Milan), voire insolites (Central Park à New-York, temple indien à Tirukkalikundram, plage à Biarritz).

Depuis une vingtaine d’années, je réalise des créations artistiques où le live et les performances tiennent une place significative. Mes créations explorent plusieurs formes de recherche telles que : expression spontanée et inconscient, interactions in situ, création sous contrainte, postures et impostures, archéologie plastique, matière d’image, nouveaux médias.
J’associe aussi le public dans des performances ouvertes où chacun est amené à participer à la création collective. Il s’agit là de rassembler des publics de diverses origines ou cultures, de partager des instants de création, de confronter des points de vues et des sensibilités, et de poursuivre les réflexions engagées sur des réalisations personnelles en tenant compte de cette dimension collective.

 

Mobilisation artistique :

  • Co-fondateur de l’association ARTOTAL pour la promotion de la création sous toutes ses formes.
  • Co-producteur avec CanalWeb, et avec LaCitoyenne TV, d’émissions audiovisuelles sur l’art et la création artistique.

Membre d’associations d’artistes (Ateliers de Ménilmontant, Art3000, Glaz’art, Engrenage, Mutantisme).

 

 

Expositions (extrait) :

  • Entrée Libre #2
    (Rouen/France) 2012
  • Festival LoopingStar
    (France-Allemagne) 2012
  • Museaav
    (Nice/France) 2011
  • Galerie Mixomedia
    (Mons/Belgique) 2009
  • Biennale 3000
    (Sao Paulo/Brésil) 2009
  • L’amour, l’art de relativiser
    (Paris/France) 2008
  • Musée de l’Elysee
    (Lausanne/Suisse) 2007
  • Street Photography
    (Arles/France) 2007
  • Velvet Classic
    (Chypre) 2007
  • Semi Permanent
    (Sydney/Australie) 2007
  • Année de la Tong
    (Amiens/France) 2006
  • Assab One
    (Milan/Italie) 2006
  • Cafe Moskau
    (Berlin/Allemagne) 2006
  • BG Gallery
    (Amsterdam/Pays-Bas) 2006
  • Rencontres photographiques
    (Arles/France) 2005
  • Arts House
    (Singapour) 2005
  • Palais des Congrès
    (Montréal/Canada) 2005
  • Le plus léger DPI
    (Paris/France) 2004
  • Palais de Tokyo
    (Paris/France) 2004
  • Transmute
    (Chicago/USA) 1999
  • Le Grand Lavoir Graal
    (Paris/France) 1995
  • Biennale des portraits
    (Tuzla/Bosnie) 1993/1995
  • Art Point M
    (Roubaix/France) 1991
  • Galerie ACV
    (Paris/France) 1990
  • 100 Jours 100 Peintres
    (Paris/France) 1990
  • Galerie Arc en Ciel
    (Paris/France) 1989
  • Interact
    (Paris/France) 1988

Performances (extrait) :

  • Projet Mutation
    (Paris/France) 2013
  • Collage Act-Up
    (Paris/France) 2012
  • Sauvons La Jarry
    (Vincennes/France) 2011
  • Light Inviders
    (Lyon/France) 2010
  • Tribeca Mushroom
    (Paris/France) 2009
  • Le Sentier des Arts
    (Vitry-sur-Seine/France) 2008
  • Autour de Raymond Hains
    (Paris/France) 2006
  • Expo Basquiat /Agnès B
    (Paris/France) 2006
  • Stylo Jam Session
    (Paris/France) 2006
  • Une Nuit
    (Paris/France) 2005
  • Post CS Building
    (Amsterdam/Pays-Bas) 2005
  • Soirée Open Art
    (Paris/France) 2000
  • Live @ CentralPark
    (New-York/USA) 1999
  • Jeune Création
    (Paris/France) 1998
  • Winny Fest
    (Austin/USA) 1997
  • Salon Empreinte
    (Paris/France) 1995
  • Eagle Temple
    (Tirukkalikundram/Inde) 1994
  • Butler’s Wharf
    (Londres/Angleterre) 1993
  • Rue Watt
    (Paris) 1993
  • Commander Salamander
    (Washington/USA) 1992
  • Plage de peinture
    (Biarritz/France) 1992
  • Coma Ruga
    (Barcelone/Espagne) 1991
  • A plein pot en plein air
    (Vernon/France) 1991
  • Braderie de l’Art
    (Roubaix/France) 1991
  • On the lake
    (Bol/Yougoslavie) 1990
  • Emergency
    (New-York/USA) 1988

 

 

_______________________________

 

 

Jeannine DION-GUERIN

 

 

est l’auteur de 17 recueils publiés en France et en Belgique, initiatrice et réalisatrice littéraire d’un concours poétique international et d’une anthologie d’art « VINCENT, de la toile au poème » à l’occasion du Centenaire du peintre Vincent van Gogh en 1990 , productrice et animatrice d’une émission « En vers et avec tous » sur Radio IDFM98 Enghien

Par sa participation scénique : théâtre, cabarets poétiques, spectacles, conférences, présentations d’artistes, vidéos… elle collabore au dialogue des arts et de la culture.

En 2006, représente la France et inaugure par un poème « Prière de paix » une journée francophone commémorative, dédiée à SENGHOR, organisée par l’Union Européenne de Belgique à Bruxelles

En 2010, reçoit pour l’ensemble de son œuvre : Le Prix européen Léopold Senghor de Poésie

Souhaite vous faire part de la sortie d’un album CD : « Offre-moi ce OUI », avec la participation d’Alain Richou musicien compositeur, Wilfrid Ménard peintre et photographe, Jeannine Dion-Guérin, voix et poèmes.

38 pages comprenant CD, illustration couleur des artistes, textes de l’auteur au prix de 16 euros.

Frais de port : 3e

Envoi dès réception du chèque libellé au nom de

Jeannine Guérin : 77 bis rue des Chesneaux Bât D 95160 Montmorency

S’il obtient votre agrément, prière d’aider à sa diffusion auprès de vos amis.


http://cenacle.europeen.over-blog.fr

 

http://jeanninedion.canalblog.com/

 

http://levurelitteraire.com/jeannine-dion-guerin-bio/