Jeannine Dion-Guérin

 

 

 

(France)

 

 

Torpeur  estivale

 

C’était une journée moite, à demi morte, de celles que repousseraient l’été…Une journée d’oisillons dont les babils exténués se refuseraient à distraire le ronron obsédant des avions…

 

C’était une journée où machines et outils du chantier proche serait dépossédée d’ouvriers hors d’usage…

 

A cette heure de sieste régnait juste ce qu’il faut d’indolence ombragée pour accueillir à la sortie d’école les cris dégainés des enfants…

 

C’était une journée de lourde solitude, comme on en vécut bien d’autres, mais où l’on finirait par se louer d’être seule pour mieux goûter la paix propre à l’absence d’aimer.

 

Non pas une journée comme d’autres mais pouliche grasse, grosse, prête à enfanter, d’une pesanteur telle que tout désir cesserait de s’interroger, une journée duveteuse, sensuelle, émolliente d’été qu’on ne tente pas de s’approprier mais à laquelle on choisit de se blottir, se souder, pour célébrer quelque pause de tendresse sous un ciel de torche dès l’aurore apaisé…

 

 

 __________________________________

 

 

Courte-bibliographie de Jeannine DION-GUERIN, écrivain, poète.

 

Jeannine DION-GUERIN est l’auteur de 17 recueils publiés en France et en Belgique.

En 1990, initiatrice et réalisatrice littéraire à Auvers-sur-Oise d’un « Concours international de poésie » pour le Centenaire du Peintre VAN GOGH, sous la présidence d’honneur de Léopold Sedar SENGHOR., action suivie de la publication d’une anthologie-livre d’art numérotée « Vincent, de la toile au poème »

 

Contribue au dialogue des arts et de la poésie dans le but de contribuer à l’édification d’une société plus culturelle et plus humaine en réalisant puis animant une émission littéraire sur Idfm 98 radio Enghien, onzième année : « En Vers et Avec Tous ». En tant que comédienne elle participe 15 années aux Cabarets du Théâtre de L’aventure à Ermont (95) où elle porte le drapeau de la poésie, enfin à des animations dans les écoles, lycées, hôpitaux, maisons de loisir ou de retraite, des conférences régulières, (Aimé Césaire poète, le 20/11 :2010 au Sénat) présentations d’artistes, vidéos…

 

Membre du Comité de la « Société des Poètes français » elle se voit attribuer diverses fonctions de 1999 à 2002, dont le secrétariat général.

 

En 2006, représente la France à une journée de la francophonie organisée par L’Union Européenne à Bruxelles, ouvrant la cérémonie par la déclamation d’un poème de Léopold Sedar SENGHOR : « Prière de paix », accompagnée au balafon par le musicien guinéen N’Faly Koyate, suivie d’une tribune.

 

En 2010, reçoit le Prix européen de Poésie francophone Léopold SENGHOR pour l’ensemble de ses actions et œuvre poétique. (http://cenacle.europeen.over-blog.fr

 

 

 

 

Recueils demeurant à ce jour disponibles

 

Le sablier des métamorphoses : 2005, préface de Jean Joubert, Prix Renaudot, illustrations de Wilfrid Ménard _ 135 pages_ 15e

 

Petite suite pour une convalescence  2008, illustrations de Wilfrid Ménard           -_ 110 pages_ 17e

 

Les sabots de bois vert 2010, dessins de Wilfrid Ménard, hommage au poète Guillevic     _ 105 pages_ 16e

 

Livres d’artistes :

 

Escale à Kelibia : illustrations à la plume du peintre Syrien : ID YAKOUBI          _ 12e

Les étoiles ne sont pas toutes dans le ciel : gravures et illustrations de Marie-Genviève Simon-Ballou)               _ 16e

 

Envoi dédicacé sur demande, après réception d’un chèque au nom de l’auteur :

Jeannine Dion-Guérin 77bis rue des Chesneaux  Bât D  95160 MONTMORENCY France

 

http://jeanninedion.canalblog.com/

Articles similaires

Tags

Partager