Hélène Cardona

 

 

 

(USA)

 

 

 

 

 

Diapositives de pensées

 

Ouvre un livre d’images de la psyché,
rempli d’animaux de bandes dessinées
qui tentent d’effrayer derrière des murs en verre.
Le tout une blague cosmique,
le défi de reconnaître un visage dans la foule,
surprise de ne pas m’être suivie,
aveugle aux directions,
distraite par la pierre
et l’expansion de l’architecture,
soulagée de ne plus être hantée,
d’être simplement la substance du cosmos.
 

 

Danse le rêve

 

C’est une histoire d’envol,
histoire de racines,
histoire de grâce.
Je suis l’enfant vagabonde.
Chaque voyage connaît une destination secrète.
Je trouverai mon chemin sans carte
grâce au souvenir gravé dans l’étreinte de ma mère
ces nuits orageuses au pied des Alpes.
Je me retrouverai dans le cœur
d’une rose. Je regagnerai mon âme,
ancrée, centrée
où la psyché repose,
la présence du mystère si lumineuse
que son essence me comble.
Je parcours le labyrinthe,
laisse échapper les désirs emprisonnés.
J’arrache la vigne entrelacée autour du cordon
ombilical, libère les lettres de mon nom.
Elles émergent sur l’océan,
réclamées par le faucon.
Je danse le rêve
au bord d’arides royaumes ravagés.
Des ponces volcaniques et purs argiles
je récolte les délicieuses floraisons d’amour,
douce et savoureuse ambroisie de la terre.
 

 

 

 

Arrêt lunaire

 

Le désir d’atteindre
un lieu dans mon esprit
où toujours je fus bien,
me ramène
à l’innocence plaçant des roses,
certaine énigme
des années migratoires,
lune interdite.
Avec les os du crâne
j’écoute un langage de pluie,
prisme, mélodie d’un monde à venir.
 

 

Illumination

 

Émergeant d’un gel profond, pieds
palmés effleurant la surface
de l’eau, ma mère imagina
ma création,
un poulain envolé à sa fenêtre.
La douleur fend la peau,
nous invite à pénétrer,
ancêtre désormais bienvenue chez moi.
Au crépuscule les mouettes prennent leur envol.
Illuminée de l’intérieur,
une arbore une lumière translucide
qui l’encercle, l’élève
et révèle, tout est arrangé,
c’est si facile de l’autre côté.
 

 

Traduit de l’anglais par l’auteure même

 

 

 

 

 

 

www.helenecardona.com

 

POETE ET ACTRICE FRANÇAISE ET AMÉRICAINE

 

http://interviewvf.blogspot.fr/2009/05/helene-cardona-dans-le-role-de-natasha.html

Articles similaires

Tags

Partager