Françoise Leclerc

 

 

(France)

 

 

 

LE  MILITANT

 

 

pour vous mes héritiers

j’ai bataillé

de la grande ville

arpenté les trottoirs

que la Paix soit et l’Égalité

que la Fraternité soit et Viva la Libertad !

vous mes descendants

irez-vous demain

à la rencontre des étoiles

le temps d’un mirage

à la lisière d’Aleph

aurez-vous dix têtes

pour piocher notre ère

quantité de bras

et conversant avec les dieux

vous mes descendants

pour qui j’ai rêvé… espéré

que la Paix soit et l’Égalité

et Viva la Libertad !

ignorant des combats que nous avons menés

en quelle langue direz-vous je t’aime

sur quels chemins irez-vous chantant

« Sur toutes les routes y’a des cailloux ? »
 

 

 

Françoise Leclerc

 

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________

 

Françoise Leclerc

 

Née au moment de la guerre, Françoise Leclerc, âgée de six ans quitte Bordeaux, sa ville natale, pour un dispensaire de la brousse sénégalaise à Fatick où elle vivra avec sa famille, le père, médecin militaire, la mère et trois enfants. À quatorze ans, ellereviendra au pays natal, brève escale avant de suivre sa famille à Madagascar.
Poète, Françoise Leclerc a reçu le Prix du Ministre d’État chargé des Affaires Culturelles.
A collaboré à de nombreuses revues dont la revue « Commune » et à des anthologies.

 

 

Du même auteur :

 

Forclos, Flammarion, coll. « Textes », roman.
La ville te guette au coin du bois, Le Temps des Cerises, 2004, poésie.
Loup pourquoi te caches-tu ?, Le Temps des Cerises, 2007, poésie.
Merci l’Afrique, l’Harmattan, 2009, poésie.
Voyage en Terre Sainte, juillet 2011
Le Tombeau Sakalave, l’Harmattan, 2013
Nombreux articles dans des revues dont la revue « Commune »

Articles similaires

Tags

Partager