Eva-Maria Berg

 

 

(Allemagne)

 

 

 

je sais

la terre tremble

pas ici

 

personne

aux alentours

n’a été enseveli

 

juste

un signal

j’imagine

 

 

 

lhistoire en chambre

 

sur le bureau l’ordre

régnait sur le papier

l’écriture était bleue

avec le nom rayé

des dossiers

l’histoire se claquemurait

dans une chambre

 

 

 

dévouement

 

bien qu’ils sachent que

l’heure a au plus

soixante minutes ils se précipitent

pour rallonger le temps accélèrent

avalent engloutissent

les syllabes coupent

les virages sautent

les étages taillent

dans le texte n’effacent

jamais les programmes restent

en manteau s’aiment

entre deux portes

 

 

 

une oeuvre sur mesure

 

icare ne s’écarte pas d’un millimètre

de son mythe

aboutit encore et toujours

au même lieu de chute

entre temps les spectateurs se sont

habitués eux aussi

ils n’arrivent qu’au

dernier moment

pour être là lorsque

les ailes se détachent

et privées de corps

continuent lentement à voler

 

 

 

état de veille

 

au côté

du rêve tu vois

l’état de veille

noir blanc

le ciel et

la terre dans

tes yeux

mais colorée

la trace de

l’amour gravée

la trace de

l’amour éradiquée

un chef d’oeuvre

d’art

abstrait

 

 

 

(traduction de l’allemand: Brigitte Gyr)

 

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________

 

BIO

 

Eva-Maria Berg est née en 1949 à Düsseldorf en Allemagne et a suivi des études d´allemand et de français à Fribourg en Brisgau. Actuellement, elle participe à différentes manifestations culturelles en France.

 

Elle a publié de la poésie, de la prose, des essais, des recensions littéraires dans des journaux, des revues littéraires et artistiques ; certains textes sont publiés dans des éditions bilingues ou dans leur traduction en français, espagnol et anglais.

 

Elle a coopéré à des manifestations interdisciplinaires (théâtre expérimental, installations, expositions, poèmes pour des compositions musicales.)

 

En 2010 et 2011 elle a participé au 28e et 29e « Festival franco – anglais de poésie » à Paris (Exposition et lectures de poèmes avec l’artiste Eva Largo). Elle a fait des résidences d’écrivains en France (Villa Tamaris, La Seyne-sur-Mer) et en Espagne, à la « Fundación Valparaíso » internationale (en 2008). Elle a reçu en 2002 une subvention du “Förderkreis deutscher Schriftsteller in Baden-Württemberg e.V“ et du “Ministerium für Wissenschaft Forschung und Kunst” pour la traduction française du livre : Die tägliche Abwesenheit / L’Absence Quotidienne.

 

Ses publications les plus récentes :  MENSCHEN ENGE Gedichte, drey-Verlag, Gutach (2009); INS LEBEN DER RÄUME Gedichte, drey-Verlag, Gutach (2006) ;KONTAKT AUFNAHME Gedichte, Dessins: Anja Kniebühler, drey-Verlag, Gutach  (2005);DIE TÄGLICHE ABWESENHEIT-L´Absence quotidienne Gedichte-Poèmes, Collages : Jean-Christophe Molinéris, traduction : Patricia Fiebig et Beate Thill,Trescher -Verlag, Edition Fürsatz, Berlin (2002) ; AUS DEM RAHMEN FÄLLT DIE UHR Gedichte, Orte-Verlag, Zelg, Suisse (2001) ; et de nombreux livres d’artistes dont dernièrement : UN MASQUE DE PLUS Portraits de poètes / NOCH EINE MASKE Dichter  Porträts, Édition allemande – française – espagnole avec poèmes de Max Alhau et sérigraphies d´Eva Largo, traduction des auteurs en coopération avec Patricia Fiebig et Patricia Salvador (Les Editions Transignum, Paris 2011) ; FLUX  Poèmes en allemand-français-anglais, Photographies de Sylvie Pesnel, traduction en coopération avec Max Alhau et Yehuda Hyman (Les Editions Transignum, Paris 2011) ; Sur le lieu de la découverte  AM FUNDORT Poème allemand-français, Livre ardoise de Wanda Mihuleac, traduction en coopération avec Patricia Fiebig (Les Editions Transignum, Paris 2011).

 

www.eva-maria-berg.de

Articles similaires

Tags

Partager