Eliane Hurtado

 

Eliane Hurtado

 

(France)

 

 

 

Création

 

Je ne pense plus à rien quand je peins,

       Sur ma toile blanche

       Sans l’ombre d’un pli

       Je pose mes enduits

Puis les multitudes colorées s’étalent,

  Avec mes couteaux et mes spatules

    Je les juxtapose, les mélange,

      Je n’entends plus rien,

        Ma toile prend vie.

 

        Comme une délivrance,

        Le combat de la vie,

        La joie, l’amour, la douleur

        Prend fin.

 

Je termine par la couleur blanche,

        Une signature discrète,

        Une couche de vernis,

        L’oeuvre est finie.

 

La vie s’empare à nouveau de moi.

 

 

Eliane Hurtado

 

 

 

image002       Calligraphie rouge

 

 

 

image004       Calligraphie. Imag.

 

 

 

image006       Heredia

 

 

 

image008       Trio

 

 

 

image010       Solo

 

 

 

image012       Spire

 

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________

 

Eliane Hurtado et sa peinture

 

http://www.elianehurtado.com/#!about/c10fk

 

 

Eliane Hurtado se veut de plus en plus libre, aujourd’hui elle travaille ses compositions dans une sorte d’émulsion spontanée où la matière s’harmonise sous les effets du hasard corrigé.

Néanmoins notre artiste est une perfectionniste, sous doute une déformation professionnelle de son métier de restauratrice, où là, le droit à l’erreur et l’improvisation sont inexistants.

Il n’est donc pas rare qu’elle se relève la nuit pour mettre une touche ou un point de fuite à l’œuvre en cours.

 

En fait elle vit au rythme de ses créations.

 

La poésie est partout présente dans ses œuvres, tant dans l’esprit que dans l’élaboration. Parmi quelques références je soulignerai un clin d’œil à José Maria de Heredia et son vol de gerfauts, Louis Ferdinand Céline avec son « Voyage au bout de la nuit » et aussi Ernest Hemingway si nous nous referons au roman «  Le vieil homme et la mer. »

 

Notre amie «  intuitiste » a le sens de la poésie et finalement elle se surprend à peindre ce que sans doute elle aurait aimé écrire.

 

Pour terminer mon petit périple «  hurtadien » il me semble bon de souligner également son appartenance au groupe des «  Peintres du Marais » et surtout son engagement au titre de secrétaire générale à l’Académie européenne des Arts.

 

Michel Bénard

 

 

 

http://eliane-hurtado.blogspot.fr/

 

Articles similaires

Tags

Partager