Echos/Presse

 

« Un grand merci, Rodica, pour ce numéro 10. Que de visages aperçus, et pour beaucoup, inconnus, qui suivent cependant le même chemin escarpé de la poésie, de la prose, de l’écriture… C’est envoutant, étourdissant.

Et quelle passion, quelle générosité, pour avoir réuni tous ces noms, toutes ces voix, qui ne demandent qu’à se faire entendre.

Bravo ! La poésie n’est pas morte, le langage est bien vivant. Les mots passeront par toutes les failles de notre monde, pour atteindre, d’une façon ou d’une autre, le cœur et l’esprit des vivants ; souhaitons-le jusqu’à l’absurde, comme une folle résistance à cette société déglinguée.

 

Amicalement,

Yves-Jacques Bouin-Thiedey, écrivain et acteur français »

« Bravo, Rodica, pour « Levure littéraire », le site le plus international en ce qui concerne la poésie.

C’est un travail colossal qui te coûte beaucoup d’énergie, même si tu as, heureusement, des collaborateurs et collaboratrices très actifs.

Bonne continuation! »

 

Alain Helissen, écrivain, modérateur de soirées poétiques, Médiathèque du Pontiffroy

Metz, France, le 25. 11. 2014

Françoise Hàn dans Levure littéraire

La poésie est une « obligation impérative », derniers mots  du long entretien de Françoise Hàn avec la journaliste Rodica Draghincescu pour la dernière livraison du « e-magazine d’information et d’éducation culturelle », Levure littéraire*, la neuvième qui se veut à la fois plus dynamique et plus riche que les précédentes.

En invitée d’honneur, elle retrace avec simplicité son parcours de femme et de poète, le fil de ses lectures et de ses admirations et en tant que chroniqueuse et critique (EuropeLes Lettres françaises), elle livre ses observations sur les états actuels de la poésie et de son édition. Le dialogue se déroule comme un long parchemin émaillé de très nombreuses photos (depuis l’enfant-fleur en 1929) et de poésie (« chaque mot/nécessite/une gorgée d’air »). On retrouve Fançoise Hàn dans d’autres rubriques de la revue : « Notes de lecture » et «  Littérature  » pour un poème qui interroge notre souci de la beauté.

* une petite manipulation aisée est nécessaire pour accéder à la version française de l’entretien, la revue publiant également en langue anglaise.

Publié le 20 mai 2014

 

http://www.entrevues.org/aufildeslivraisons/francoise-han-levure-litteraire/

Levure littéraire – RADIO BREMEN, DEUTSCHLAND 

 

« Levure litteraire » heißt ein neues Web-Magazin für Literatur. Und der Titel ist vielversprechend. Levure heißt auf deutsch Hefe, und Hefe setzt ja bekanntlich so einiges in Bewegung, gibt Auftrieb und verhilft zu wohlschmeckenden und bekömmlichen Lebensmitteln. Und dass Literatur ein Lebensmittel ist, steht für ihre Liebhaber außer Frage.

Die Schriftstellerin Carmen-Francesca Banciu, die beim Bremer Globale-Literaturfestival zu Gast war, ist die stellvertretende Direktorin dieser Online-Zeitschrift, die bei ihrer letzten Ausgabe 189.000 Klicks von Lesern aus 167 Ländern hatte. Lore Kleinert hat mit ihr über das ambitionierte Literatur-Projekt gesprochen.

 

http://www.radiobremen.de/nordwestradio/sendungen/literaturzeit/literaturzeit-rotglut102.html

 

Chère Rodica Draghincescu,

 

Votre revue est absolument remarquable! Je suis très admirative du travail que vous avez fait, vous-même et toute votre équipe.

Mes plus vives félicitations.

Je vous remercie également et très sincèrement de m’avoir inclus dans votre choix d’artistes. Me retrouver entourée de telles compétences me réjouit, me dynamise et me sort de mon isolement d’artiste grâce aux échanges que votre revue permettront. Encore merci.

Je vous souhaite un vif succès mille fois mérité.

 

Doris Stricher

http://doris-stricher.eion.me/

Visual artist, Paris

 

Liebe Carmen-Francesca Banciu,

 

ich ziehe den Hut. Das ist wirklich sehr gelungen, und ich kann mir vorstellen, wie viel Arbeit das bedeutet!! Jedenfalls: Complimenti! und Dank, auch für meinen « Auftritt ».

Herzlicher Gruß,

 

Ihr Joachim Sartorius

Jurist, Diplomat, Theaterintendant, Lyriker und Übersetzer

Berlin

 

Bonjour Levure littéraire,

 

juste un petit bonjour de notre part.

Nous avons une démarche similaire.

 

Bravo et longue vie à votre publication!

Au plaisir

 

Fulvio Cacciap

écrivain et directeur

www.diversité-culturelle.org

www.combats-magazine.org

 

Chère Rodica Draghincescu,

Les projets de Levure littéraire et de son complément levurENERGY (http://www.levurenergy.com) vont dans le sens de ce que peut souhaiter tout poète.

 

Tenez-moi au courant de vos actions.

Cordialement.

 

Françoise Hàn, Paris

Poète, éditrice scientifique,  critique littéraire chez L’Humanité, Le Monde (Le monde des livres), membre du jury des prix Artaud et Sernet.

 

Draga Rodica Draghincescu,

Multumesc din suflet pentru publicarea poemelor. Este o revista grozava, îmi pare chiar foarte reusita. Un adevarat Eldorado pentru iubitori de cultura.

Am inca mult de citit….

Cu stima,

 

Andreas Saurer

SCRIITOR GERMAN, ZIARIST,

ELVETIA

 

 

Liebe Rodica Draghincescu,

Herzlichen Dank für die Berücksichtigung meiner Gedichte. Es ist eine beeindruckende Online-Zeitschrift, die aktuelle Nummer ist ausserordentlich reichhaltig, ein wahres Eldorado für die Liebhaber der Poesie und Kunst. Ich habe noch viele Texte vor mir ….

 

Herzlichst,

Andreas Waurer

Schriftsteller & Journalist

Schweiz

 

http://orteverlag.ch/pages/autoren/saurer_andreas.htm

 

Chère REDAKTION,

Mit Freude habe ich die Zeitschrift Levure littéraire  entdeckt.

Gerade heute, wenn die Internetzeitschriften wie die Pilze nach dem Regen aus dem Boden des Worldwidewebs schießen, und das freilich nicht immer zugunsten der Qualität, besticht diese Zeitschrift durch ihr hohes künstlerisches Niveau.

Einen Applaus für die Redaktion und freilich für die zahlreichen internationalen Mitarbeiter.

In der letzten Ausgabe (7) traf ich angenehm überrascht auf hochkarätige, international bekannte Künstler, wie z.B. auf den Romanautor Eginald Schlatner oder den Dichter Serban Foarta oder auf die bildende Künstlerin Elisabeth Ochsenfeld. Ich wünsche LL möglichst viele Leser.

 

Jan Cornelius, Schriftsteller

 

 

Chère Carmen,

Chers membres du comité de rédaction, Quelle belle revue, quel beau travail! On accepte tout de suite la forme en ligne, même si l’on aime le papier. Variété et qualité, internationalisme, que demander de plus? Je vous remercie de m’y avoir fait participer, j’en suis heureuse et fière.

 

Christine Fizscher, écrivaine

 

 

Draga Carmen,

Stimata Redactie,

Am descoperit cu mare placere revista Levure littéraire, tocmai azi cand numarul revistelor de internet se creste vertiginos precum ciupercile dupa ploaie si calitatea trece ades pe planul doi, aceasta revista este laudabila prin calitatea si rafinamentul ei. Bravo redactiei, cât si numerosilor ei colaboratori internationali. Am întâlnit placut surprins in numarul 7, autori puternici, afirmati international, precum romancierul Eginald Schlatner, poetul Serban Foarta,  artista plastica Elisabeth Ochsenfeld. Doresc revistei multi cititori in continuare.

 

JAN CORNELIUS, scriitor german

 

Dear Rodica,

The new issue looks so wonderful!!!! Congratulations.

I am going to be reading it tonight when I get home from work. I am so happy for LEVURE LITTERAIRE.

Congratulations again for all you hard work!

It is a beautiful issue with so many wonderful, wonderful writers!

 

BEST,

 

Gloria Mindock,

writer & publisher & editor

(USA)

 

Dear Rodica Draghincescu,

Thank you. Today, I have to inform my Friends in Japan and New York and Santa Fe.

I think you put it in Honor of your Great Magazine.

Thank you!

 

Best Regards, TUTEN Hiromi Sakurai (JAPAN)

http://www.ziyii-arts.com/art/art.php?id=557

 

Magnifique webmagazine !

Les collaborations au numéro 7 (autour du Rêve) sont excellentes, le design des pages est remarquable !

Félicitations

 

Tudorel Urian (Bucarest)

Critique littéraire, essayiste, sociologue, employé du Ministère de la culture de Roumanie!

 

Merci, Rodica, pour l’ouverture de la Levure aux auteurs débutants.

Très touchée d’être reçue avec autant de franchise et d’encouragements. De tant plus que le thème de ce numéro, celui de L’enfant – dans la guerre des JE(ux), rassemble des textes vivants et débordants de vérité. Plus personnellement, je dois avouer un coup de foudre pour l’écriture de Mathias Lair. Mais il y a tellement à lire et à regarder dans cet oasis de liberté et de rêves éveillés, qui est Levure littéraire

 

Delia Vlad,

Ecrivaine, Journaliste,  France,

www.airdencre.fr

 

Dear Rodica,

Dear Levure littéraire

I was most impressed by the interview and the treatment you have given to Olafur Gunnarsson.

This has been a busy time for us, with all the fairs coming up, but I will be sure to send you more materials.

THANK YOU!

All the best,

 

Úa Matthíasdóttir (Island)

Rights director Forlagið

Publishing Bræðraborgarstíg

7, IS-101 Reykjavík

www.forlagid.is 

 

Chers rédacteurs de Levure littéraire,

Votre publication est un bel ensemble ouvert sur le monde ! Quelle variété qui fait entendre des voix différentes et montre une richesse créative en action. Je suis bien placé pour mesurer ce que représente la présentation d’autant de pages dans un site web. C’est une belle réussite.

Merci encore de m’avoir permis d’être présent au sommaire de cette nouvelle édition.

Cordialement,

 

Alain Jean-André,

Poète, rédacteur en chef de la revue LUXIOTTE

http://www.luxiotte.net 

 

Merci « Levure littéraire », merci chère RODICA,

It looks amazing!!!!!!! Very impressive.

I thank you, dear Rodica, and so happy you featured Jean Beliveau, what a story that is!

The whole Magazine/Revue is very wonderful.

CONGRATULATIONS!!!! To the entire crew/staff.

Friendly,

 

Roxanne Brousseau Félio

University of Ottawa, Canada

 

Chère Rodica, chers rédacteurs,

« Levure littéraire » est magnifique! Merci d’avoir fait tout ce travail! C’est enrichissant!

Bien à vous,

 

Hélène Cardona,

actrice et poète (Hollywood, USA)

 

« Tres beau, très riche numéro, chère Rodica.

Le concept international est particulièrement intéressant.

Je vous en félicite, bravo à vous tous, les Levuriens! »

 

Brigitte Gyr

Ecrivaine, traductrice (Paris)

 

« Chère Rodica,

Un grand bravo pour le magnifique travail que tu as fait avec ce numéro!

Amitiés »

 

Cécile Ouhmani

Universitaire, traductrice, écrivain français

Paris, le 1 Mai 2012

 

« Rodica,

Just wanted to say how beautiful the new issue of « Levure littéraire » is and how much I appreciate being a part of it. What an honor.

You are an extraordinary woman of great vision and heart and it is a privilege to know you.

All good things »

 

Michelle Bitting

American Poet

www.michellebitting.com

 

« Chère Rodica,

Je suis à peine de retour de Bari, en Italie et je m’en vais à Karlsruhe, en Allemagne, le mois prochain.

Puisque je parle français, allemand, italien, espagnol, et un peu portugais et d’autres langues, je me sens toujours chez moi en Europe, et j’adore être là.

Et les jeunes artistes que je rencontre sont extraordinaires !

Les revues comme celle que vous créez nous rassemblent tous ! Merci. »

 

David Amram,

Compositeur, chef d’orchestre, musicien américain

28 jan. 2012

Toujours sur cette route sans fin.

www.davidamram.com

 

« Congratulations, Levure littéraire! We are very excited! »

The new website looks fantastic!

 

PHIL ABRAMS (USA)

actor and director & film producer

www.imdb.me/philabrams

 

« Je ne crois pas à mes yeux… Waouh! C’est tout à fait incroyable …

Cette revue est pleine de vie. Une publication d’exception, une vraie merveille. Je suis si contente de me retrouver en « famille » et j’observe avec joie et enchantement que les pensées et les sentiments de tous ces « Levuriens » se rejoignent harmonieusement.

Levure littéraire est un « tissu culturel », un « tissu »  tissé d’une manière si artistique.

Rodica a réussi de mettre ensemble des gens tout à fait intéressants. Et la modalité dont elle nous présente sur le site de cette publication virtuelle est, elle aussi, particulièrement belle et bien généreuse.

C’est poétique, c’est captivant, c’est plus que magique. C’est créatif et frais, c’est du bon goût. Coquine, Rodica Draghincescu a su trouver des solutions audio-visuelles originales, convaincantes et époustouflantes.

Un Grand Merci. »

 

Monica Rohan

Ecrivain, philologue, ethnologue et poète

Site perso: www.monica-rohan.ro

Timisoara, Roumanie

 

« Dear Rodica,

Thank you so much. I’m delighted to have my poems in Levure litteraire n°3. I think what you’re doing is very important. Thank you again.

Best wishes, »

 

Lucille Lang Day

Writer (USA)

lucillelangday.com

 

« Chère Rodica,

Mon cœur frémit d’allégresse quand j’ouvre Levure littéraire. Tous mes vœux de succès pour ce numéro sur L’Amitié! »

 

Camille Aubaude (Paris, le 23 juin 2011)

universitaire, écrivaine, éditrice et traductrice

www.camilleaubaude.com 

 

“Levure Littéraire provides writers from numerous countries to be part of a wonderful community. The magazine publishes in many different languages which benefits us all.

Thank you so much Rodica for this opportunity.”

 

Gloria Mindock (30.12.2010)

Editor and publisher of Červená Barva Press (USA)

« Chère Rodica,

Je viens de parcourir LEVURE LITTERAIRE… Quels ferments tu distilles sur le Net! Bravo. C’est très intéressant.

Bonne chance! Amitiés »

 

Laure Hinckel

Traductrice, directrice de la revue parisienne Seine et Danube

laurehinckel.over-blog.com

 

« Chère Rodica Draghincescu,

J’ai fait un tour sur le site de Levure littéraire. Belle mécanique ! Et très belle idée ce nom, il y a un jeu de l’esprit et un jeu physique qui fait que les yeux lisent « revue » au lieu de « levure », le cerveau corrige avant de revenir à l’original, c’est très bien vu ! et l’emballage est chouette aussi, beau graphisme, c’est du très beau travail…

Amicalement »

 

Francois Xavier

Rédacteur en chef du magazine parisien Le littéraire

www.lelitteraire.com

 

Roumanie. RADIO VEST. Timisoara.

Chaîne d’état dont les émissions sont entendues dans tout le pays, par propagation directe, y compris en Hongrie et Serbie.

L’émission de culture présentée par l’écrivaine-journaliste Veronica Balaj.

Echos radiophoniques

Veronica Balaj parle élogieusement de « Levure littéraire ».

Mp3 (clic)

« Chère Rodica,

Ça y est, mon enthousiasme a levé à la lecture de la magnifique « Levure littéraire » que vous m’avez invité à lire sur la toile.

C’est tout simplement formidable, je suis passé de Borges cité par vous á José F.A. Oliver traduit par un vieux copain, me suis fait secouer par le risque de l’utopie avant de revenir à mon Paris des années 50 avec Hantai et Ionesco. Oui, merveilleux ferment que cette levure littéraire pleine de ressources et de courts-circuits. Un plaisir de se laisser prendre par surprise.

Oui, vous avez raison, la toile bien plus que le papier offre cet espace de liberté qui peut être, chaque jour, manié et remanié. Dans mon imagination, la levure littéraire n’est pas une publication périodique sur internet mais une revue qui n’a qu’un seul numéro qui gonfle chaque mois de ses nouvelles contributions.

Merci, chère Rodica, de cette merveilleuse initiative. Comme toujours, je suis avec vous.

Croyez bien en ma fidèle amitié »

 

Professeur Jean-Baptiste Joly (Stuttgart, Allemagne, le 23 août 2010)

Directeur de l’Académie Internationale Schloss Solitude

Akademie Schloss Solitude

Solitude Haus 3

70197 Stuttgart – Deutschland

www.akademie-solitude.de

Tel. +49 (0) 711 99 61 90 ; Fax +49 (0) 711 99 61 95 0

 

BUCAREST parle de notre publication

BUCAREST. AGENTIA DE CARTE. La journaliste ANDRA ROTARU fait une interview à Rodica Draghincescu pour avoir des informations sur LEVURE LITTÉRAIRE.

www.agentiadecarte.ro

 

« Chère Rodica,

merci plus encore pour cette belle et judicieuse et passionnante initiative à laquelle je souhaite un beau succès – et que je soutiens tout à fait, à la fois en tant que poète et écrivain travaillant depuis toujours (ou presque) avec d’autres artistes et d’autres disciplines, et en tant que responsables des Parvis poétiques, qui œuvre depuis trente ans sur les échanges entre poètes de cultures et de langues différentes, et en tant que conseiller littéraire du festival « Les Voix de la Méditerranée » de Lodève (clic) festival que j’ai co-fondé il y a 13 ans, et qui, de par sa nature, organise des rencontres entre poètes et artistes de Notre Mer…

Que cette « Levure littéraire » fasse monter de bons pains de poèmes !

Mon amitié »

 

Marc Delouze (Paris, 14 Juillet 2010)

Conseiller littéraire des « Voix de la Méditerranée » (Lodève)

 

« Chère Rodica,

Depuis le début, nous avons caressé le projet de mettre de l’art et de la créativité dans la démarche de l’OEP et donc dans son site Internet.  C’est pour ça que nous avions organisé la manifestation à l’UNESCO en 2008 et que nous avons créé la rubrique intitulée « Du côté des créateurs ». Aussi ta proposition me ravit et nous sommes prêts à t’offrir un espace de publication en lien bien sûr avec ton projet de revue, qui a déjà belle allure.

Amicalement »

 

Christian Tremblay

Sous-directeur à la Mairie de Paris

Président de l’ASEDIFRES

Observatoire Européen du Plurilinguisme

plurilinguisme.europe-avenir.com

www.europe-avenir.com

 

« Rodica,

Way cool literary venture. If you’re going to be publishing in English, let me know. I would like to participate. Everything is good here. »

 

Robin Greene

Poet, Writer, Publisher, Editor (USA)

www.methodist.edu