Dumitru Chioaru

 

 

(Roumanie)

 

 

 

D’une lointaine lumière

 

Je couvrais mon visage avec les mains – elles étaient transparentes

je couvrais mes yeux avec les paupières – elles étaient transparentes

la peau se faisait transparente

comme les poissons d’un aquarium effrayés par la lumière

à l’intérieur de tout je priais

me couvrant le cœur avec tout – et tout était transparent

tempétueuse la lumière nous envahissait depuis la lumière

d’une lointaine lumière

moi-même sans mains sans paupières sans cœur

je me couvrais avec la terre

terre sur terre – elle était transparente

comme le poème couvert de mots

qui est transparent né de la première parole

transparente transparente

 

 

traduit par Miron Kiropol

 

 

 

Le jour d’après la Création

 

Le jour de la Genèse

avec le jour de en-dedans

pareillement lumineux

pareillement proche

comme deux pages blanches – entre elles

le papier indigo: la nuit primordiale

– mais soudain –

le poème est une copie à l’indigo

du jour d’après la Création

la loi morale s’élève

sur l’échelle verticale des os

et à la place de la peau le ciel étoilé

avec la Voie lactée

le long de la colonne vertébrale

enfilé sur le corps –

pareillement lumineux

pareillement près de la nuit primordiale

le Verbe – corps imprime aussi

le corps – Verbe

 

 

traduit par  Miron Kiropol

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________

 

BIO

 

Poète, critique littéraire et essayiste. Né à Sîngătin (Sibiu), le 19 octobre 1957. Il est licencié de la Faculté des Lettres, section roumain-français (1980)  et docteur ès lettres (1998) de l’Université “Babeş-Bolyai” de Cluj-Napoca. Pendant la période des études universitaires, il a été rédacteur de la revue Echinox. Actuellement, il est professeur de littérature comparée à la Faculté des Lettres de l’Université “Lucian Blaga” de Sibiu et rédacteur-en-chef de la revue Euphorion. Il a fait son début en poésie dans la revue Transilvania (1976). Il a débuté avec le volume Seară adolescentină/ Soirée ado (Albatros, 1982), pour lequel il a reçu le Prix de l’Union des Ecrivains de Roumanie. Autres volumes de poésie: Secolul sfîrşeşte într-o duminică/ Le siècle finit  un dimanche (Cartea Românească, 1981), Noaptea din zi/ La nuit dans le jour (Biblioteca Euphorion, 1994), Viaţa şi opiniile profesorului Mouse/ La vie et les opinions du professeur Mouse (Limes, 2004)

Articles similaires

Tags

Partager