Denise Pelletier

 

A pas d’elle

par Denise Pelletier

 

(textes de Otilia Nitis et Rodica Draghincescu)

 

 

 

La poésie n’a pas de langue mais des sons magiques… Créez votre poésie, d’après votre langue. Ou vice-versa.

 

 

 

Pour faire une entrée en poésie, il faut percer le trou du papier de la langue. (RD)

 

 

 

A l’intérieur d’un poème, c’est comme dans le ventre d’une mer-mère. (RD)

 

 

 

Une fois né(e), le poème (ou la poésie) devient. (RD)

 

 

 

Lorsque le poème trouve son poète, la métamorphose bat déjà son plein

Articles similaires

Tags

Partager