Denise Pelletier

 

Poème Blanc

par Denise Pelletier

 

 

(textes : RD)

 

 

 

Dans ce silence gris souris, le blanc est la couleur ferme de l’attente.

 

 

 

Le silence avance vers le b(l)anc de l’attente. Ecoutez ses pas.

 

 

 

Tel le lit de Freud, l’image de l’attente vous attend. Asseyez-vous.

 

 

 

Ah, vous êtes déjà beaucoup plus près de l’objet de l’attente. Le blanc se déforme à cause de votre respiration. Regardez ce qui ne se voit plus.

 

 

 

L’intimité des choses a une forme sexuelle, certainement. Touchez votre silence. Vous découvrirez l’amour, dedans.

 

 

 

Habillée de noir, j’arrive, je viens, je.

 

 

 

Qu’est-ce que vous avez cru ? Dans l’attente, le blanc déshabille le noir et.

 

 

Articles similaires

Tags

Partager