Cristina Passima Trifon

 

image001

 

(Roumanie-France)

 

 

 

« Qui a peur de Big Apple ? », 2015 – Institut Culturel Roumain, 17e Paris

 

 

 

image003

 

 

 
Les événements du 11 septembre 2001 m’ont choqué, comme tout le monde.

J’ai tout de suite compris que la peur et la terreur  peuvent surgir de n’importe où, soudainement, à tes cotés même et que tout cela peut devenir quelque chose d’ordinaire, quelque chose du commun.

Les tours jumelles étaient associées depuis toujours à New York. Elles étaient le symbole même de la métropole nord-américaine. Un autre symbole associé à NY est celui de Big Apple ou la Grosse Pomme, c’est-à-dire la pomme.

Aussi, le nuage de fumée cendrée ou noire, les deux barres verticales, les silhouettes des tours et la pomme, sont-ils des thèmes récurrents pour moi. Comme je travaille avec des symboles et éléments abstraits, alors, j’ai toute suite penser faire quelque chose sur ce thème ou qui peut avoir une liaison avec ce sujet, mais j’ai eu du mal à trouver ou de visualiser ce qui allait devenir la forme finale de mes tableaux.

Le message sera toujours positif, le monde va toujours trouver les ressources de revenir à une situation de calme et de prospérité. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai utilisé du noir et des couleurs très fortes.

Ils ont voulu détruire ces tours, ces symboles, ils ont voulu détruire la paix et la tranquillité, mais ils n’ont pas réussi, et ils ne réussiront jamais.

Même si ils ont voulu semer la peur  et la panique, ce monde ne peut pas rester sans bouger, il ne va jamais être mis à terre par quelque chose de  pareil.

 

Pourquoi cette expo ? Depuis un certain temps je travaille sur des projets pour l’espace ouvert, « outdoor » pour utiliser le terme en vigueur. Mais, comme jusqu’à maintenant je n’ai trouvé ni la conjoncture favorable ni les acteurs politiques et administratifs mettre ces projets en œuvre, dans mon atelier je fais d’autres choses : des dessins, des peintures, des maquettes pour mes futurs projets. Même si, en attendant, j’élabore et je travaille sur ces projets pendant de longues périodes de temps. Autant dire que j’évolue sur plusieurs fronts en parallèle…

 

 

 
image005
 

 

 
image007

 

 

 

image009       Atelier
 

 

 
image011
 

 

 
image013       Atelier
 

 

 
image015

 

 

 

« Après la tempête »

Exposition de Cristina Passima Trifon

à la Mairie du 13e arrondissement de Paris

Galeries Athéna et Antichambre

(31 août–11 septembre 2015)

 

 

 
Artiste plasticienne contemporaine, pluridisciplinaire, Cristina Passima Trifon réalise des œuvres – dessins, peintures, sculptures, installations, projets d’environnement urbain – à la fois minimalistes et néo-constructivistes, des images mi-figuratives, mi-abstraites simples, percutantes….

image017

« Pourquoi cette expo ? Depuis un certain temps, je travaille sur des projets pour l’espace ouvert, « outdoor ». Mais, en attendant qu’une conjoncture favorable se présente pour mettre en œuvre ces projets, dans mon atelier, je fais beaucoup de choses : dessins, peintures,  maquettes. Autant dire que j’évolue sur plusieurs fronts en parallèle.

« WTC – 9/11 », Après la tempête. Les événements du 11 septembre 2001 m’ont tout de suite fait comprendre que la peur et la terreur  peuvent surgir de n’importe où, soudainement, même à tes cotés et que tout cela peut devenir quelque chose d’ordinaire, quelque chose de commun.

En référence aux Tours jumelles et au Big Apple, la Grosse Pomme, symbole de la métropole nord-américaine, le nuage de fumée cendrée ou noire, les deux barres verticales, les silhouettes des tours et la pomme sont devenus pour moi des thèmes récurrents. Comme je travaille avec des symboles et des éléments abstraits, j’ai tout suite voulu faire quelque chose, mais j’ai mis longtemps pour visualiser ce qui allait devenir la forme finale de cette série de toiles.

Le message se veut positif, le monde va toujours trouver les ressources pour aller de l’avant. C’est pour cela que j’ai utilisé du noir et des couleurs très fortes. »
 

 

 
Pour les Galeries Athéna et Antichambre de la mairie, Cristina Passima a choisi de présenter outre la série de neuf peintures « WTC – 9/11 » , 2012-2014, grand format (195 x 130 cm) acrylique sur toile, une série de neuf « Paysages abstraits », 2014-2015,  le mobile « Au-dessus des nuages », 2009, et des dessins noir et blancs, 2014-2015.
 

 

 
image019
 

 

 
image021       Atelier, Paris
 

 

 
image023
 

 

 
image025
 

 

 
image027
 

 

 
The Qin Emperor’s army, an army of warriors designed to guard his eternal sleep and to defend him in the other world, comes into a dialogue with an army of peace warriors, who spread good understanding everywhere they are passing through, in this world. In this serene and bright march, we have gathered 28 European and 3 Chinese artists, to work together for a while, in order to make this project to reach its final destination. The project is a circular one: it started in Brussels and it will end in Brussels. I have met only a few of the artists, but I have accompanied all of them in this journey, for two of its stages – Bucharest and Paris –, after which I will handle the relay for the next stage.

We are travelling towards new horizons and are following those who, leaving and coming back, are making this world to be their country. We are, all of us, willingly or not, in moving, because we have chosen this or because we are forced to do this. We are moving even if we are staying on the same spot. We are becoming totally global or globalised, compared with those who are staying fixed in their town. In a world in which distances are not counting anymore, the meaning of a geographical frontier is hard to be defended.

In the exhibition, different generations of artists are mixing, each of them, on its own way, exploring, questioning, challenging, renewing and refreshing the genre, with or without sculpting. The works are brought together, all of them, in one room, having a single theme, that of the dialogue, which permits to draw the directories of the today’s history.
 

 

 
image029
 

 

 
As an involved artist in this project, not only that I have a work in it, but, together and for the others, I am working to keep it moving – and I think that this is much more important that exhibiting, in itself. I am not the only artist who has involved in promoting this project and I think that the unseen relations that are weaving between us, the artist, are much stronger than the event in itself. One does not “work” only for her or him – or you work also for yourself. It does not matter anymore the nationality, but, maybe, it counts more the place or the area from where, we are, if we are from one side or the other of the sea, if we are from North or South, from here or there; anyway, we are talking the same “language”. The price we are giving to our relationship is high and the value is immeasurable.
 

 

 
image031
 

 

 
We are together on a way which, for those of us coming from what we are calling Europe, lasts from the spring of 2013 until the summer of 2015, as the endless ribbon, from which we have cut a piece, as a symbol of our passing by here, in this very moment.

The endless ribbon, the work with which I am taking part in this project, resumes/results/derive from the endless knot – a motif specific to the Chinese decorative art, which signifies a long and worry-free life. The endless knot has no beginning and no end; it could be done from shoelaces, a thread or a string. As for myself, I have chosen a tape, a ribbon which, in my project, represents an endless way. The module presents a fraction from this tape, a part of this way, only what it is given to us in the present, travelling through this world. The colours are white and yellow. White represents the purity and the spiritual clearness, while yellow is for the light, the warm, the sun rising – elements associated with the Far East.
 

 

 
image033
 

 

 
The alchemy of the matters and of materials enables to end the journey on a magic note. A history which is renewed, and which unites and brings the harmony between artists from yesterday and from today, creates bonds between artistic forms; it does not end to the second dimension, but integrates the installation, the light, the transparencies, revealing the fruitful dialogues which are started due to the artists – for whom the problem of the genre is not a significant one, anymore.

 

Cristina PASSIMA – TRIFON

 

 

 

image035

 

 

 
http://www.dailymotion.com/cristinapassima

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________

 

BIO CRISTINA PASSIM A-TRIFON

 

Depuis ses débuts, Cristina Passima Trifon a eu une activité professionnelle soutenue en Roumanie et sur le plan international en accumulant une longue expérience en matière d’organisation et réalisation de projets dans l’espace public et d’expositions d’envergure.

Plus de détails sur le site personnel : www.cristinapassima.com

À partir de 2011, elle est la coordinatrice du projet international « Dialogue avec les guerriers de l’Empereur Qin warriors – EU and China sculpture show ». Organisée à l’initiative de Qu Art – Contemporary and Modern Sculpture de Bruxelles, cette exposition itinérante internationale a tourné tout au long de l’année 2012 en Chine dans huit musées d’art contemporain. Entre 2013 et 2016, elle est présentée en Europe : à Tallinn, Lisbonne, Sofia, Rotterdam, Prague, Bucarest, Paris, Luxembourg et Bruxelles. Les artistes de plusieurs pays participent à cette manifestation, la Roumanie étant représentée par « Le ruban sans fin » de Cristina Passima Trifon.

Plus de détails sur le site de l’exposition: http://www.inspiringculture.com/

Spécialisations : la plupart des pratiques liées à l’Art contemporain, y compris des travaux avec des équipes de designers et architectes ; objets de dimensions variables, divers; projets d’environnement urbain, chacun consistant soit dans la réalisation d’un module à échelle réduite soit aux dimensions qui correspondent à l’espace où il sera exposé.

 

http://www.cristinapassima.com/index.php?nav=projets&nav2=video

http://www.cristinapassima.com/index.php?nav=projets&nav2=video#p1

 

 

 

Articles similaires

Tags

Partager