Antonio Segui

 

Révolution et peinture
par Antonio Segui

 

 

Antonio Seguí (Córdoba, Argentine, 1934) habite à Paris depuis 1963 et il est l’un des artistes plastiques des plus internationaux de son pays. En 1958, il a voyagé au Mexique – où il a connu David Alfaro Siqueiros -, avec l’espoir de trouver une peinture qui lui permette de pénétrer l’essence de l’Amérique Latine. Il en a été déçu. Il a vu dans les partisans de ceux qui se dédiaient à la peinture murale une image « rebattue, académique et presque commerciale ». En 1963, il a exposé à la Biennale de Peinture Jeune de Paris, et dès lors des prix et des honneurs se suivent.

 

Parmi eux, il a représenté l’Argentine à la Biennale de Venise ; il a gagné le Premier Prix au Musée de Lodz (1967), la Médaille d’honneur à la VIIIe. Biennale de Gravure de Cracovie (1986) et le Grand Prix Fondo Nacional de las Artes (Buenos Aires, 1990).

 

Même s’il habitait à Paris, plusieurs fois la dictature militaire qui a pris le pouvoir en Argentine dans la période 1976-1983, l’a menacé de mort (1982). Une rafale de mitraillette l’a touché à la tête, dans sa propre maison. C’était le style de ces militaires, qui ne renoncent pas poursuivre et punir ceux qui pensent à la liberté, à la paix, à la démocratie et qui commettent le « péché » d’intelligence.

 

Seguí a de l’humour, de l’ironie et de la subtilité. Comme son œuvre, d’ailleurs, puisque de ses toiles nous sommes regardés par les nains autoritaires d’opérette, dans un monde où l’humour n’est que la courtoisie de l’horreur. Pour lui, les souvenirs sont des expériences.  Comme le tango et comme Carlos Gardel.

 

(interviewé en français et en espagnol par Cristina Castello)

 

 

C:\Users\rodica\AppData\Local\Temp\La ciudad de los chicos malos, 24_2_92. Acryliqaue sur toile. 200 x 200 cms. Photo Christophe des Brosses.jpg

Antonio Segui. La ciudad do los chicos malos. 24. 02. 1992. Acrylique sur toile. 200×200.

 

 

C:\Users\rodica\AppData\Local\Temp\En suggérant le désastre photo © J.-L. Losi.jpg

Antonio  Segui. Sugiriendo el desastre © J.-L. Losi Antonio

 

 

C:\Users\rodica\AppData\Local\Temp\Antnio Seguí_paysage_. 1975.Fusain et pastel sur toile. 48 x 67 cms. Photo Christophe des Brosses.jpg

Antonio  Segui. Paysage. 1975. Fusain et pastel sur toile. 48×67.

 

 

C:\Users\rodica\AppData\Local\Temp\A vous de faire l'Histoire N 1, 1965. Huile, acrylique, gouache sur bois, 1398 x 212 cms. Musée Cantini, Marseille.jpg

Antonio Segui.  A Vous de faire l’histoire n1. 1965. Huile, acrylique, gouache sur bois. 1398×312 cm. Musée Cantini, Marseille.

 

 

C:\Users\rodica\AppData\Local\Temp\Cuando te vuelva a ver, 1985. Huile sur toile. 200 x 200 cms.jpg

Antonio Segui. Cuando te vuelva a ver, 1985. Huile sur toile. 200 x 200 cm

 

 

C:\Users\rodica\AppData\Local\Temp\Caja con señores III, 1962. 250 x 196 cms. Photo André Morain.jpg

Antonio Segui.  Caja con señores III, 1962. 250 x 196 cm. Photo André Morain

Articles similaires

Tags

Partager