Angèle Paoli

 

 

(France)

 

 

 

Angst

 

mots qu’entrelardent des sons

mots égarés perdus

mots de guerre mots d’éclats

mots de feu

mots de langues

mots de flammes

 

couchée dans le roulis des vagues

je cherche l’apaisement du soir

clair de sabre sur le seuil

je guette le chant des cigales

dans le vrombrissement

des orages

des missiles qui fusent

au-dessus des toits

en désespoir de paix

 

Angst

 

hommes éperdus

les discours sans failles sont perclus d’idées

le désordre aveugle

le dialogue

lequel ?

dialogue impossible

dans la torpeur des langues

qui ronge les cœurs

les femmes aux abois

les enfants hurlant la haine

quel avenir dans cet enfer ?

vociférations

de sang

de têtes immolées

dans la violence

 

Angst

 

allongée dans les algues

j’observe par-dessus la feuille

où je couche mes mots

cet homme

il polit un galet

miroir du soir

il gratte frotte lisse tourne

sans trêve

la pierre noire dans sa paume

patience du geste obstiné

lié à la rumeur régulière

des vagues le roulis

identique au roulement menu

de la pierre qui glisse sur le galet

frotte racle drosse

la force invisible du vent

ourle les flots

la main docile répète solitaire

absorbée tout entière dans le flux le reflux

imposé par le bras

 

geste millénaire

des hommes polisseurs

de pierre

 

les yeux soupèsent

les doigts éprouvent

le bras suspend

reprend le rythme qui s’obstine

sur la surface lisse

regard posé un instant

sur l’horizon d’écume

 

les mots sont différés

à contretemps des flots arrêtés dans le vent

 

éclats de mots

éclats de morts ?

 

un nuage espadon des airs

scie l’espace

paroles entrecoupées

marbrures de soleil

dans l’interstice

 

je jongle désireuse

de filer le fuseau

harmonie des sens

harmonie des rires des jeux

des chants

difficile fusion des formes

des langages des danses

éclats de sanglots de cris de larmes

coulés entre deux sommeils

entre deux rêves la douceur du miel

des jours heureux alanguis de chaleur

 

la torpeur du soir s’égrène immobile

une trêve tendue dans le cycle du temps

la lune pleine guide mon pas

tenu en suspens

dans la rumeur

de ma nuit

 

Angst

 

 

 

 

 

 

 

 

____________________________________________

 

Née à Bastia, Angèle Paoli vit dans un village du Cap Corse. Depuis 2004, elle anime la revue numérique de poésie et de critique Terres de femmes (www.terresdefemmes.com), avec la collaboration de l’éditeur Yves Thomas, et du photographe et architecte Guidu Antonietti di Cinarca. Elle y tient une rubrique de critique littéraire et assure au quotidien la coordination de deux anthologies de poésie. Parmi ses publications les plus récentes, on note : Le Lion des Abruzzes (récit-poème, éd. Cousu Main, 2009), Carnets de marche (éd. du Petit Pois, 2010), Camaïeux (livre d’artiste, éd. Les Aresquiers, 2010), Solitude des seuils (livre d’artiste, gravure de Marc Pessin sur un dessin de Patrick Navaï, éd. Le Verbe et L’Empreinte, 2011), La Figue (livre d’artiste, Dom et Jean Paul Ruiz, 2012. Préface de Denise Le Dantec), Solitude des seuils (éd. Colonna, 2012. Liminaire de Jean-Louis Giovannoni). À paraître en 2013 : De l’autre côté, aux éditions du Petit Pois. Ouvrages en collaboration : Philippe Jambert et Angèle Paoli, Aux portes de l’île, éd. Galéa, 2011 ; Angèle Paoli et Paul-François Paoli, Les Romans de la Corse, éd. du Rocher, 2012 ; Pas d’ici, pas d’ailleurs (anthologie francophone de voix féminines contemporaines) (poèmes réunis par Sabine Huyhn, Andrée Lacelle, Angèle Paoli et Aurélie Tourniaire), éd. Voix d’encre, 2012. À paraître en 2013 : Philippe Jambert et Angèle Paoli, Fontaines de Corse, éd. Galéa. Angèle Paoli a aussi publié de nombreux poèmes et/ou articles dans des ouvrages collectifs et anthologies, ainsi que dans les revues Pas, Faire-Part, Poezibao, Europe, Siècle 21, La Revue des Archers, NU(e), Semicerchio, Thauma, Les Carnets d’Eucharis, DiptYque n°1 et n° 2, Le Quai des Lettres, Décharge, Mouvances, PLS (Place de la Sorbonne), Diérèse,… Angèle Paoli est lauréate du Prix européen de la critique poétique francophone Aristote 2013.

 

 

http://cordesse.typepad.com/leseditionsdupetitpois/2013/10/entretien-avec-ang%C3%A8le-paoli-pour-la-sortie-de-de-lautre-c%C3%B4t%C3%A9-.html

Articles similaires

Tags

Partager