Alain Jean-André – Bio

 

 

 

(France)

 

Né en 1947, Alain Jean-André a vécu sa petite enfance dans un village franc-comtois et son adolescence dans une ville ouvrière. Il a étudié et travaillé à Besançon, Nancy, Paris, avant de s’établir au pied des Vosges du sud, « les montagnes bleues », symboliques à ses yeux comme le Fuji-Yama pour les Japonais.

Ses textes (poèmes, récits, nouvelles, critiques littéraires et d’art) paraissent régulièrement en revues (récemment : Arpa, Lettres comtoises, Voix d’encre, Diérèse, etc.). L’auteur est présent dans l’anthologie poétique, Poètes pour un terroir (1985) et écrire et peindre au-dessus de la nuit des mots (Voix d’encre, 2010) ainsi que dans l’ouvrage Des Ecrivains en Franche-Comté (2001).

Depuis 2001, il anime une revue électronique consacrée à la littérature et aux arts, la Luxiotte (www.luxiotte.net). Il a ouvert en 2010 un site personnel d’écrivain, les montages bleues (www.montagnesbleues.net), qui prolonge les ouvrages publiés et présente des pages inédites de livres en cours.

 

Bibliographie :

Feux d’herbes, avec des linogravures de Marie-Françoise Godey, Atelier du Bief 1983.
Le Cri de la buse, présence graphique de Emile-Bernard Souchière, Atelier des Grames, 1983.
Chemins profonds, poèmes, éditions Jacques Brémond, 1984.
Du côté des montagnes bleues, proses et poèmes, éditions La Harpe d’Éole, 1987.
Ulysse vagabond, bilingue français-allemand, poèmes traduits par Rüdiger Fischer,
présence graphique de Jean-Pierre Lécuyer, éditions en Forêt, 2006.
Entre terre et nuages, poèmes, bilingue français-allemand, poèmes traduits en allemand par Rüdiger Fischer, éditions En Forêt, 2009

 

 

http://www.montagnesbleues.net
http://www.luxiotte.net

Articles similaires

Tags

Partager