Ada Mondès – Bio

 

© Luis Alberto Morales

 

(France)

 

 

1990, Hyères, France. Ada Mondès a suivi différentes voies qui lui ont fait explorer plusieurs domaines artistiques : cinéma, théâtre, danse, chant, musique, écriture. Des études de langues et de lettres et plusieurs séjours à l’étranger l’ont conduite à choisir une vie nomade ponctuée d’écrits. Les Témoins – Los Testigos est son premier recueil, publié aux Éditions associatives Villa-Cisneros (2017).

 

Elle l’a voulu bilingue (espagnol) pour aller plus avant dans son rapport à la langue, à l’autre, au poème. Quelques poèmes ont été publiés dans la revue de Gilbert Renouf, La Lettre sous le Bruit 25. Elle réside à présent à Quito (Équateur) où elle écrit en espagnol et se traduit en français. Après la traduction du recueil Gérardmer d’Albertine Benedetto (Nice, Ed. PVST, 2017 et Mexico, Ed. La Cartonera, 2018), elle a entrepris la traduction d’autres poètes d’Amérique Latine (Mariana Vacs, Patricia Iriarte…) en collaboration avec Rémy Durand pour Encres Vives (France). Son nouveau recueil en bilingue Cruzar/Croiser a été publié chez cette même maison en février 2018. En 2017 Ada Mondès a été invitée au Festival international de poésie de Camps-la-Source (avril), à l’Alliance Française de Quito dans le cadre d’une résidence d’écriture (mai-juin), au Festival International de poésie Ileana Espinel Cedeño de Guayaquil (juillet), à la Rencontre Internationale de Femmes poètes de Cereté, Colombie (novembre) ; elle a organisé des ateliers d’écriture et de lecture à l’AF de Quito, au lycée français de La Condamine et un atelier intensif autour de l’écrivain en voyage (août 2017) pour le Centre culturel Benjamín Carrión à Quito. Elle est invitée en 2018 à la Fête du Livre de La Havane, Cuba (février) et à la Rencontre Internationale de Poésie de Safi, Maroc (avril). Ses poèmes en bilingue publiés dans la revue  Ærea (Santiago du Chili) ont été présentés à Cuba et des poèmes inédits seront publiés dans les revues Áurea à Madrid, Recours au poème et Teste 31 en France (2018). Certains de ses poèmes sont traduits en portugais et en arabe et elle est invitée à participer à la seconde anthologie de « L’Alliance Artistique Révolutionnaire » de Porto Rico.

Articles similaires

Tags

Partager